Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 11:24

Désolé, aujourd'hui c'est du sérieux, on est pas allé prendre de photos d'aménagements débiles ou caricaturer l'un de nos bienaiméEs éluEs...

 

6 février 2013 : réunion au Ministère de l'Ecologie, d'un Comité Interministériel de la Qualité de l'Air (ou CIQA), incluant 11 collectivités dont... la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole. Qui, rappelons-le, annonce sur son site qu'elle veille et intervient contre les pollutions, de l'air notamment.

 

Forcément, en tant que l'une des zones concernées par les dépassements de pollution les plus fréquents (ozone, oxydes d'azote, poussières, choisissez...) et donc, regardée de près par la Commission Européenne pour ce qu'elle va mettre en place sur le sujet...

 

Or le CIQA a défini, comme on peut le voir dans cet intéressant dossier de presse, un Plan d'Urgence de la Qualité de l'Air (PUQA), soit 38 mesures à large spectre pour agir sur tout ce qui pollue...

 

En se concentrant sur le sujet qui nous enrage, et malgré l'intérêt de toutes ces mesures (si toutefois on les met en oeuvre) : La Priorité 1 (sur 5... coincidence ?) est de favoriser le développement de toutes les formes de transpot et de mobilité propres par des mesures incitatives.

 

Cette priorité se décline en 26 mesures, elles aussi fort intéressantes... et en particulier, concernant le vélo :

 

- Mesure 23 : développer le vélo en libre service et la location de vélo de longue durée (de quoi améliorer la gestion consternantes des Le Vélo Decaux à Marseille ?)... 

Et aussi, en codicille de cette mesure, promouvoir la création d'abris à vélo dans les bâtiments existants (de quoi améliorer l'accessibilité globalement médiocre aux vélos des ERP de Marseille ?)

 

- Mesure 24 : Promouvoir le développement des modes actifs de mobilité (chouette, contrairement à la CU-MPM, le Ministère dit "modes actifs" comme nous !), tout en veillant à la sécurité des usagers (et par exemple, une très attendue amende renforcée pour stationnement sur piste cyclable : de quoi réduire l'incivisme célèbre des Road Hogs marseillaisEs ?

 

- Mesure 25 : (on résume un peu) les collectivités sont invitées (aïe ! c'est pas notre terme préféré, ça !...) à développer l'intermodalité en intégrant des itinéraires cyclables (itinéraire n'est pas addition de petits morceaux de piste ici ou là, hein !) sous forme de bandes, pistes, ou zones à circulation apaisée, des cheminements piétons agréables et sûrs (dingue... on pense même aux piétonNES ?!)

Et même, plus précisément, la mesure prône des espaces de stationnement sécurisés aux abords immédiats des stations de transports ferrés (Gare Saint-Charles, si tu nous entends !)

 

- et encore, en Mesure 26 : là c'est presque trop Madame la Ministre, l'étude d'une indemnisation pour les déplacements domicile-travail effectués en vélo ! Comme on le fait pour les bagnoles depuis des années vous voulez dire ? On payerait les gens pour faire du vélo ?
Non mais à force de vouloir rendre les citoyens libres et égaux entre eux, vous allez voir qu'on va bientôt nous proposer le mariage pour touTEs !...

 

Plus sérieusement, il y a donc une chose à retenir :

La CU-MPM fait partie d'un Comité Interministériel sur la Qualité de l'Air, qui prône au moins 3 mesures à mettre en place urgemment pour la promotion du vélo, et qui ont l'avantage d'être directement applicables à Marseille !!!

 

Alors Eugène et les autres ? On fait quoi ? On se sort enfin les doigts ? Parce que là, vous savez, y'a PUQA !!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article

commentaires

laurent 08/02/2013 07:06


Bla bla bla; comme d'habitude de la part des funambules de l'esprit qui dirigent ce pays mais vous en conviendrez, la réalité est beaucoup plus vélophobe à marseille.Avez vous déjà essayez de
faire un vélo de course avec un triporteur? concernant l'indemnisation; elle existe déjà en belgique ou les gens qui utilisent leur vélo pour aller au boulot sont défrayés au kilomètre.En ce qui
concerne marseille et surtout ses élus; je pense qu'ils préfèreront payer une amende pour non respect des lois plutôt que de faire un réel effort sur les alternatives de déplacement. Voir le
problème de certaines municipalités face aux logements sociaux. A bientôt

Elsa 07/02/2013 14:15


Monsieur Caselli a déjà sorti un doigt lors de ses voeux. Sûr qu'il va s'y mettre pour le reste, enfin, presque sûr...

Présentation

  • : Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • : Le collectif des cyclistes marseillaisEs qui ne veulent plus être gentilLEs........... (Félicitations, insultes, contributions bienvenues : collectifcyclistesenrageEs[a]yahoo.fr)
  • Contact