Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 10:46


Voilà déjà une bonne année, sinon deux, que les travaux ont commencé sur le Rond-Point du Prado pour construire le tunnel Prado-Sud. Et on est pas prêt d'en sortir. Heureusement, la Mairie fait face : pendant les travaux, l'accessibilité continue ! Après une longue phase où il n'y avait même plus de trottoir côté pair, voilà les magnifiques aménagements "temporaires" qu'elle a réalisés.

SchplafPrado-impair--1-_s.jpg
Au départ du Rond-Point, commençons côté impair. Signalons d'abord la présence de ces blocs de béton qui tiennent des poteaux électriques temporaires. Certes un bloc de béton sur une piste cyclable n'est pas particulièrement incongru dans cette ville même pour des aménagements pérennes : le maire des 11-12ième l'a amplement démontré !

SchplafPrado-impair--2-_s.jpg
Après tout avec un peu de bonne volonté : ces blocs béton et le bord relevé du trottoir à gauche mettent une petite ambiance moto-trial outdoor bien sympathique. Et puis le passage est encore relativement large avant le passage clouté temporaire qu'on voit au fond.

SchplafPrado-impair--3-_s.jpg
Plus amusant de l'autre côté : une chicane spéciale pour vététistes et autres acrobates : environ 1 mètre de largeur au sommet d'une jolie petite butte baroque (admirez le beau travail de gacha-empeg' comme on dit par ici !), juste avant un nouveau bloc béton et un trottoir d'environ 80 cm de large à partager avec les piétons et en évitant les usagers du bus. Sportif et précis !

SchplafPrado-impair--4-_s.jpg
Attention on reste concentrés, juste avant la fin de l'arrêt de bus, un autre passage particulièrement étroit et dont la chaussée est en outre légèrement défoncée (n'oublions pas que tout ceci est temporaire !). On appréciera la robustesse du passage, surtout si on a de bonnes suspensions (au fait à Marseille, hors VTT point de salut, c'est tape-cul pour tout le monde !)

SchplafPrado-impair--5-_s.jpg
C'est donc avec un soulagement certain qu'on retrouve notre bien-aimé espace partagé d'1m50 de large, autant dire une avenue, au vu de ce qu'on vient de traverser. Mais attention, il y a encore une petite chicane assassine au fond : un coin de pourtour d'arbre aujourd'hui abattu depuis longtemps, mais qu'on a pas jugé utile d'aplanir. Des piétons n'ont pas du manquer de s'y casser la gu...

 


SchplafPrado-pair--01-_s.jpg
Au départ du Rond-Point à nouveau, passons côté pair voulez-vous ? Ne ricanez pas devant cette photo, vous êtes bien censéE passer là avec votre vélo, quelque part entre les piétons, le bloc béton, le gros truc rouge en plastique, les moteurs garés sur le passage comme à l'accoutumée sur cette avenue. Peut-être qu'un vélo volant serait utile à ce stade ?

SchplafPrado-pair--2-_s.jpg
Suite à cet obstacle majeur, le reste paraît bien anodin : à peine un bloc béton pleine piste à se mettre sous (contre) la dent. Ne commencez pas à demander pourquoi un truc qui tient des fils (par définition de longueur réglable, donc), ne pouvait pas être mis sur le côté et pas en plein dans le passage ? On fait ce tunnel pour votre bien-être et votre salut, rappelons-le, pauvres pêcheurs bagnolards que vous êtes.

SchplafPrado-pair--3-_s.jpg
Au passage clouté suivant, aux heures de pointe tout est bouché bien sûr, il y aura immanquablement une voiture en plein passage (ces pauvres marseillaises et marseillais n'ont jamais compris cette subtilité du code de la route : on ne se gare JAMAIS sur un passage). Vous pouvez leur parler ou même leur gueuler dessus, on a souvent essayé, ça ne rentre pas dans leur logiciel de conduite...

SchplafPrado-pair--4-_s.jpg
De l'autre côté, boaf, un dernier bloc béton porte-pylone en plein passage, le dernier pour la route (ça doit en faire 4, le compte est bon), juste après les bittes en fonte du premier plan que le cycliste avisé est habitué à éviter prestement. Certes, rien de bien dangereux si on ne roule pas à plus de 8 km / h !

SchplafPrado-pair--5-_s.jpg
Et enfin, voici un aménagement pour lequel le CCE doit confesser une certaine tendresse, autre oeuvre d'un poète de la gache et de l'empègue : un magnifique complément bétonné qui élargit notamblement le passage (pourquoi ne l'a-t-on pas fait aussi de l'autre côté de la rue ? mystère). En tout cas, le petit Mounir et ses camarades n'ont pas raté l'occasion, c'est bien naturel et sans malice, d'y graver leur nom pour l'éternité ou en tout cas, pour les au moins 5 ans où l'on va traverser ce satané chantier.


Au final ces aménagements tous plus baroques et bâclés les uns que les autres font sans doute de ces 2 fois 50 mètres d'entrée du Prado 2.0, le passage cycliste le plus accidentogène de toute l'histoire de Marseille. Et pourtant dieu sait que la barre était placé haut même dans des quartiers tranquilles. La Ville et ce bon Msieu Tian comprendront donc, nous l'espérons, pourquoi tous les cyclistes censéEs roulent désormais en plein Prado, plutôt que de monter là-dessus...

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article

commentaires

laurent maillet 29/03/2011 13:05



Bonjour,


Merci de votre réponse;en ce qui concerne le fait de trainer la MPM en justice pourquoi ne pas lancer une souscription en ligne à l'attention de tous les cyclistes qui se sentent méprisés et
menacés par les infrastructures urbaines et ainsi, de créer un précédent a étendre à toutes les villes.Je crois qu'au bout d'un moment, il faut passer la vitesse supérieure.Cordialement laurent



Collectif Cyclistes EnragéEs 28/03/2011 10:43



Cher Laurent,
a notre connaissance le fait d'emprunter une piste cyclable n'est jamais obligatoire, sauf cas exceptionnel (voie rapide avec piste cyclable sécurisée : ça ne semble pas exister à Marseille). Et
il semble que la CU-MPM ait repris la compétence cyclable, vous savez donc qui attaquer à présent (nous manquons sérieusement de ressource pour nous lancer dasn uen telle démarche qui serait bien
sûr souhaitable...)



laurent maillet 25/03/2011 17:56



Bnjours à tous,


merci de votre assiduité a nous tenir informé des dernières tentatives municipales pour éradiquer les cyclistes.Une question est on obligé d'emprunter une piste cyclable ou avons nous encore le
choix de préferer la voix des autos? autre chose ne serait il pas opportun de s'armer d'un avocat et de trainer systématiquement la municipalité de marseille pour mise en danger de la vie
d'autrui; qu'en pense les adhérents  je suis prêt a mettre la main à la poche et de passer de la revendication à l'action. A reconduire dans toutes les villes irrespectueuses. Merci de me
tenir informé. LAURENT



Présentation

  • : Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • : Le collectif des cyclistes marseillaisEs qui ne veulent plus être gentilLEs........... (Félicitations, insultes, contributions bienvenues : collectifcyclistesenrageEs[a]yahoo.fr)
  • Contact