Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 09:53

Quand le CCE a constaté il y a quelques mois (début 2012) que des cameras de vidéo-surveillance se mettaient à saturer l'espace public du centre-ville de Marseille, sa première réaction a été d'apporter une contribution, parmi de nombreuses autres, à coller directement sur le mât des caméras...

cce-camera.jpg

Comme le dit notre proverbe : "Quand on a un vélo dans la tête, tous les problèmes ressemblent à Jean-Claude Gaudin" : notre interprétation de la sécurité était donc celle de pouvoir circuler à vélo moins dangereusement...

 

Ce problème reste d'actualité et bien sûr, on est invité à réutiliser cette image à loisir sur un support autocollant. Vous connaissez certainement une ou plusieurs caméras qui en sont encore dépourvues...

 

Colle toujours, tu m'intéresses, direz vous... D'autres ont donc eu une vision plus radicale des choses et fait tomber un ou deux mâts : action plaisante sans aucun doute mais exposée à un échec à court terme. Danger de la manoeuvre, dégradation d'un bien public (qui peut être punie par la loi), et certitude que la caméra va être remise en fonction sans délai...

 

Aussi nous sommes particulièrement charmés par le dispositif imaginé par le Charivari de la Plaine. Soit en gros, un collectif d'habitantEs qui a vécu l'équipement en caméras comme une agression stigmatisante de ce quartier (populaire et peu sujet à une délinquance grave), et comme un désir de surveillance panoptique dont ils n'étaient pas demandeurs. Voici donc ce qui a été réalisé brièvement ce week-end : la pose de "chapeaux" variés sur les caméras elles-même.

 

camask--01-_s.jpg

Première variante repérée : la tête de gabian. Très jolie et un faux air de caramantran qui parle à toutes celles et ceux qui ont adopté la culture occitane comme une seconde nature, ouverte sur le monde et résolument moderne, culture portée haut et fort par les habitantEs de la Plaine.

 

camask--02-_s.jpg

Deuxième variante observée, la "gamelle" si toutefois c'en est bien une ? Celle-ci au coin du square Jean Jaurès - à noter que nous n'avons hélas pas de photos de son pendant, autre variante, à l'opposé et qui a disparu trop vite pour être prise en photo.

 

camask--03-_s.jpg

En gros plan, celle-ci est affublée d'un masque qui n'est pas sans rappeler les créations de Roland Topor dans le mythique "Téléchat" : nous avons donc appelé celle-ci, le Gluon de la Caméra. Son existance a été brève, hélas.

 

camask--04-_s.jpg

Troisième et dernière variante repérée (désolé, nous n'avons pas couvert tout le quartier comme il l'aurait fallu) : l'estron ! Vos caméras c'est de la merde, le message est limpide.

 

camask--05-_s.jpg

  A bien y regarder il y a même les petites mouches qui vont bien. Voilà qui nous a mis très en joie, pile le jour où le vent du changement soufflait dans les bureaux de vote de France... Certaines politiques délétères et nauséabondes vont-elles être remises en cause ? On peut rêver et l'espérer.

 

Hélas, trois fois hélas, on a pu constater qu'il y avait bien des gens qui travaillaient le dimanche à Marseille : toutes ces charmantes créations, sauf erreur, on disparu pendant la journée d'hier.

Qu'à cela ne tienne, l'idée est lancée et pourra, espérons-le, être refaite à chaque prochain Charivari.

 

Une conclusion tout de même sur la vidéo-surveillance et le titre de ce post : le CCE qui la désapprouve en tant qu'outil de surveillance ("Les innocents n'ont rien à craindre", Brice Hortefeux, 2011), attend toutefois avec intérêt sa variante dite de "vidéo-verbalisation".

 

Celle qui servira en principe à verbaliser directement et plus efficacement les chauffards nombreux que nous dénonçons régulièrement ici pour mise en danger de la vie (cycliste) d'autrui. Le dispositif vient paraît-il de démarrer dans le centre de Marseille.

 

Fonctionnera-t-il seulement pour les couloirs de bus, ou bien aussi par exemple, sur certaines pistes cyclables (ou aménagements approchants) régulièrement et notoirement squattés comme les Boulevard de Paris, de Longchamp, de Chave, de Saint-Just, etc etc ?

Ca reste à voir...

 

Une brève pour finir : une pétition à signer pour obtenir enfin la mise en place nocturne du service Le Vélo à Marseille !  

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • : Le collectif des cyclistes marseillaisEs qui ne veulent plus être gentilLEs........... (Félicitations, insultes, contributions bienvenues : collectifcyclistesenrageEs[a]yahoo.fr)
  • Contact