Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 12:59

Hourra ! L'auteur de la désormais célèbre pétition "Oui aux vélos sur la Canebière" nous l'a annoncé hier : La Ville de Marseille, non sans faire un pataquès paperassier dont elle a le secret (et que nous n'avons pas le temps ni l'envie de démerder ici), a enfin réussi à presque rendre tout le bas de la Canebière aux cyclistes après des mois de tervigersations !

 

caneb-ok--01-_s.jpg

 

On s'était évidemment émuEs et enragéEs de cette situation ici-même et à deux reprises, puisqu'un Arrêté Municipal imbécile nous privait officiellement depuis le 29.02.2012 de descendre la Canebière, et à plus forte raison d'atteindre le Vieux-Port. Le mal est enfin presque réparé et la signalisation posée, sans ambiguités : réservé aux bus et vélos !

 

caneb-ok--02-_s.jpg

 

Enfin sans ambiguïtés... mais avec un petit flou conceptuel tout de même : la première version (comme l'a malicieusement relevé Marsactu.fr) nous disait : réservé aux bus, "sauf Vélos". A croire que la Mairie n'avait pas les bons panneaux en stock ?

 

caneb-ok--3-_s.jpg

 

Imaginons un extrait de conversation de nos deux bons amis des services techniques municipaux, il y a peu :

"- M'enfin Doumè ! T'y es con ou quoi ? Ca veut rien dire comme ça, "Réservé aux bus, SAUF vélos" ! C'est exactement comme si c'était toujours interdit aux vélos !

- Eh oh Dèdou, ça fait deux fois que je me refais la signalisation de la Canebière à cause des conneries de ta Chef, et son arrêté à la c..., et là ça me fait déjà 14 panneaux de posés ce matin. Tu vas pas me gonfler, non ?

- Naaan, sans déconner, Doumè, va vite me reprendre ça au pinceau, ou ce que tu veux.

- Tu veux vraiment ? T'y es sûr ?

- Eh ouais ! Faut m'enlever les "SAUF" sinon le monde entier et ces salopards de cyclistes vont encore se foutre de nous !

- Eh, mon vier, d'accord, j'y retourne, mais tu m'as gonflé hein ! Et ta IBANEZ aussi !..."

 

caneb-ok--4-_s.jpg

 

Bref, il y fut et transforma, bon an mal an, ses 7 emplacements de signalétique (que nous avons photographiés ce matin) pour les rendre corrects. Ca fait tout de même plaisir, merci Doumè ! Même si comme nous l'allons voir plus bas sur la Canebière, le diable se niche encore dans un détail.

 

caneb-ok--5-_s.jpg

 

Bon évidemment un petit plaisantin ou un bagnolard frustré pourrait avoir l'idée de profiter de l'espace blanc qu'on voit sur chaque panneau pour ajouter une formule à l'emporte-pièce (exemple : "Aux ch... les" ou encore, "P... de"), mais nous nous garderons bien de donner cette idée à qui que ce soit, hein, et d'ailleurs les bagnolards ne sont pas censés nous lire !

 

caneb-ok--6-_s.jpg

 

Car reconnaissons qu'ils ont fière allure, ces petits panneaux "Vélo" que nous avons arraché de très haute lutte à force de manifestations, de pétition et de sarcasmes divers...

 

caneb-ok--7--stfe_s.jpg

 

Et puis pour une fois, il y en a un à chaque embranchement jusqu'en bas, et rien que ça, ça nous donnerait presque l'impression que quelqu'un à la Ville a peut-être lu notre post précédent sur le sujet ?!

 

caneb-ok--8-_s.jpg

 

Alors bon, on pourrait se moquer quand même de la situation en bas, au débouché de la rue Paradis, puisque cette petite Kia noire que nous voyons ici est en train, sans le savoir, de se jeter dans la gueule du loup d'un cul-de-sac redoutable, inchangé avec la nouvelle signalétique...

 

caneb-ok--9-_s.jpg

 

Parce que 10 mètres plus loin, elle aura ce panneau-ci en face d'elle... Réservé aux bus "SAUF" vélos (Ben alors Doumè, t'en as oublié un, couillon que tu es, hin hin !!), bref pas le droit de continuer jusque sur le Vieux Port...Et nous autres pauvres pédaleuses et pédaleurs, nous voici privéEs du dernier tronçon qui nous permettait de relier enfin le Vieux-Port. Encore raté ! Les détails, Doumè, la rigueur, c'est important aussi tu sais !

 

caneb-ok--10-_s.jpg

 

... Bon et pendant ce temps notre bagnolardE en Kia qui ne peut pas aller tout droit, aura donc ça à gauche : pas le droit de sortir non plus ! D'où sa possible disparition dans un vortex conceptuel ou une autre dimension, à moins que la voiture n'opère un délicat (et interdit) "U-turn" sur la Canebière... Ca serait en tout cas rigolo qu'un agent de la municipale verbalise la voiture, non ?

 

Bref... Allez les gars, encore un petit effort, et la signalétique sur la Canebière sera peut-être enfin correcte et complète pour la fin des travaux sur le Vieux-Port ?

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 11:40

Dernière mise à jour sur le sujet : Saccage ton Alsace pour de vrai, la vidéo ! Et en plus ça les fait marrer  ! Un "pilote" perd le contrôle, saccage 50 mètres de vigne, traverse une route sans contrôle, re-traverse quelques mètres de vignes et finit sa course dans un poteau électrique de 20 mètres de haut... qui tombe à moins d'un mètre de la tête d'un spectateur, avant que les fils ne s'abattent avec fracas et deux petites explosions.

Et pendant ce temps (voir la fin de la vidéo), un alsacien manifestement simple d'esprit se marre du début à la fin...

Chers alsaciens, après ça, ne venez pas vous plaindre d'être traités de péquenots dégénérés par les "français de l'intérieur"...


PS : Ah au fait, il y a aussi un pilote qui est sorti de la route en faisant 2 blessés (vidéo ici, on croirait une de ces pubs récentes contre la violence routière...)), avec un bilan encore clément d'un bras et une jambe cassées sur 2 blessés. Pas de commentaires sur celle-là, on va finir par être désobligeants...


loebotomie-crash.jpg

 

 

On a déjà eu l'occasion de parler dans un post l'an dernier de cette étrange et désespérante pathologie qui frappe nos amis d'Alsace depuis maintenant trois ans : la Loebotomie. Maladie mentale qui consiste à admirer sans réserve la performance de véhicules bruyants et malpropres, traversant des paysages protégés anciennement en Corse, et en Alsace depuis 2010. Et encore, performance, quand ils ne finissent pas dans le décor au bout de 5 minutes, comme ce fut le cas en 2011...

 

Loebotomie donc, qui dans sa forme mutante alsacienne s'aggrave d'un chauvinisme sans objet, consistant à considérer Sébastien Loeb (résident du Canton de Vaud, en Suisse) comme un alsacien "pien-te-chez-nous"... et déclenchant donc la vénération de tous les bas-du-front d'Alsace : pas la majorité, espérons-le, mais tout de même des centaines de gens prêts à s'amasser au bord des routes !

 

SaccagetonAlsace_s.jpg

 

Alsace où pendant ce temps, s'éteint un mammifère protégé, Cricetus cricetus (aka le Grand Hamster d'Alsace), faute de protection suffisante de son habitat naturel. Ce qui expose la France entière à des amendes faramineuses qui vont bien finir par tomber. Mais enfin on ne va pas vous refaire le post de l'an passé en entier : sachez juste que vous pouvez toujours aller saccager virtuellement l'Alsace

 

Aparté : pas peu fiers, nous avons pu constater depuis que l'expression "Loebotomie" (dont nous sommes inventeurs - mais peut-être pas uniques ?) a prospéré, notamment sur cette vidéo réjouissante qu'on voit un peut partout et où des images du "grand champion"  et d'autres grands ennemis de la nature, ont été montées sur la chanson d'origine des Bérurier Noir...

Elle est également reprise sur un appel à manifester le 29 septembre à 15 heures devant la gare de Mulhouse.

 

Qu'on organise un tel événement en le revendiquant comme économiquement intéressant en dépit de toutes ses retombées environnementales néfastes, passe encore. Là où ça nous enrage, c'est quand on pousse le cynisme, sur le site du rallye, à se prétendre vertueux sur l'environnement. Citons-les :

Depuis plusieurs années, la Fédération Française du Sport Automobile place au centre de ses priorités la préservation de l’environnement pour l’ensemble de ses disciplines et de ses championnats. Ainsi, la promotion de l’utilisation des transports en commun constitue une étape de plus vers un Rallye de France-Alsace moins carboné !

Si ça, ce n'est pas un merveilleux exemple de foutage de gueule grossier et insultant pour l'intelligence !!

    philippe-richert.jpg

 

Mais il y a pire encore : le cynisme des élus locaux. A commencer par Philippe RICHERT, sénateur local, qui a manifestement complètement oublié qu'il a rédigé un rapport alarmant sur la qualité de l'air en France en 2007 qui fait toujours référence aujourd'hui, du temps où il était Président du très compétent Conseil National de l'Air...

 

Et qui à propos de cet événément (à venir début octobre), croit bon de se justifier dans les Dernières Nouvelles d'Alsace au lieu de la fermer comme l'imposerait un minimum de décence:

 « Ce n’est parce que l’on organise un spectacle de boxe que l’on est favorable à la violence, justifie-t-il en mettant dans la même balance l’organisation d’un rallye et l’apologie de la vitesse. Et puis on ne pousse pas avec une fourche les milliers de spectateurs pour aller au bord des spéciales. »

Vous n'avez pas l'impression qu'il a un peu, comme on dirait à Marseille, les bras courts et le cul qui gratte ? Si ? Eh bien c'est normal, au vu des principales préconisations de son rapport ! 
Car dans les conclusions en 4 pages de ce rapport, il précisait notamment, ce brave Monsieur RICHERT, citations entre guillemets :

 

- "la pollution de l'air continue de tuer à petit feu" ... surtout si on en rajoute de belles sources évitables en plus de celles qui ne le sont pas ;

 

- "il n'y a pas de seuil sous lequel il n'y a pas d'effet sur la santé de la population"... en effet, surtout pour ceux qui viennent volontairement se gazer les bronches au bord des routes du rallye (mais enfin, tant pis pour eux) ;

 

- "une stratégie d'approche plus ambitieuse et de l'atmosphère intégrant "l'air et le climat" s'impose et sa gouvernance associée est à construire avec l'ensemble des acteurs publics et privés" ... comme par exemple, avec le Conseil Régional dont il est Président et qui co-finance l'événement, et avec la Fédération Française du Sport Automobile ;

 

- "dans une démocratie avancée, la transparence des choix sanitaires, environnementaux, économiques et sociaux liés aux politiques d'amélioration de la qualité de l'air, doit être érigée au rang de principe de gestion de la pollution de l'air"... a priori la Région Alsace ne semble pas, ou plus, être gérée comme une démocratie avancée, donc ;

 

 - "Seule une mobilisation forte pourra y répondre, touchant aux modes de production, de consommation voire de pensée de tous les acteurs de la société" ...  ah ben oui c'est bien parti, avec 1 Conseil Régional, 2 Conseils Généraux, 4 Communes (Strasbourg, Mulhouse, Haguenau, Colmar) qui co-financent un événement de ce type avec de l'argent public... on est bien partis pour une mobilisation forte et un changement des modes de pensée !

 

Ah au fait, histoire de bien retourner le couteau dans le "bibeleskaës", voici 3 des 35 préconisations du Rapport Richert pour finir :

 

- Réduction de vitesses sur voies rapides ... ah oui évidemment les départementales alsaciennes foulées par le rallye ne rentrent pas dans cette catégorie ;


- Contrôle à l'échappement des rejets de particules... c'est bien connu que les voitures de sport émettent beaucoup moins de particules que les autres, et à peine plus de gaz à effet de serre et autres hydrocarbures aromatiques polycycliques ;

 

- Et enfin notre préférée : "Application du principe pollueur/payeur aux sources mobiles : 0,001 € par l de carburant" ... mais puisqu'on vous dit que non content de ne pas le taxer, on le co-finance avec votre argent, ce rallye automobile !

 

Bon, vous avez compris l'idée, on vous fait grâce des justifications foireuses d'autres élus locaux : Roland Ries, Maire de Strasbourg notamment, avec des élus verts dans sa majorité, lui aussi salement gêné aux entournures... mais au moins pas spécialiste de la pollution de l'air.

 

Et comme on est des gentilLEs, nous avons pour finir une petite pensée pour les fans indécrottables de rallye automobile, qui vont encore devoir se défendre dans les jours à venir, et nous leur offrons ici gratuitement le petit argumentaire indépassable rédigé il y a une dizaine d'années par "Casseurs de Pub" :

 

casseursdepub-commentdiscuter s

 

Mise à jour : également déniché, un appel à "Aller Jeter de l'Argent par les Fenêtres avec le Rallye" à Strasbourg ce samedi 29.09 à 11:30, par l'association Bretz-Selle, membre du Collectif Ras le Rallye (voilà qui nous rassure sur la bonne santé mentale de nos concitoyens alsaciens, tenez-bon les "knäckess", on est avec vous !)


 

Au fait : 100 ième article de ce blog et mauvaise nouvelle pour les bagnolopathes : on est pas fatiguéEs, au contraire, notre audience augmente de jour en jour, merci à touTEs ! 

 

attentionvelo2

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Hors Sujet &-ou Hors CCE !
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 09:50

Mise à jour novembre 2012 : Attention ! Venir télécharger ici des images de stickers "Bébé à Bord", comme semble l'indiquer certaines recherches google vous ayant peut-être amenéE ici, est un contre-sens !

- Si vous avez 5 minutes, s'il-vous-plaît, lisez l'article qui pourra peut-être vous convaincre que vous n'en voulez finalement pas... parce que vous valez mieux que ça.

- Si vous n'avez pas 5 minutes, sachez que les images reproduites ici ne sont pas forcément libres de droit (en tout cas nous n'avons pas vérifié), et donc que leur utilisation sur votre véhicule pourrait vous exposer à une accusation de contrefaçon. C'est dit.

 

ch1-bebe s

"Attention, Bébé à bord". L'autocollant est très courant, au point qu'on n'y prête pas vraiment attention.

C'est dommage, parce qu'il dit quelque chose de notre société, si on prend quelques instants pour y réfléchir. Prenons le pari que, comme nous, vous n'y avez jamais vraiment songé, ou bien ?

 

Commençons par une question : A quoi pense quelqu'un qui colle un autocollant "Attention, Bébé à bord" ?

Dans le meilleur des cas, pas à grand-chose : l'autocollant lui a été remis dans le kit Naissance à la maternité, ou sinon dans un magasin de textiles pour minots. Il/elle le colle par réflexe, puisque c'est ça ... ou le jeter. Peut-être juste par fierté, bien légitime, d'avoir réussi à avoir un enfant (ce n'est pas toujours simple !), et l'envie de le dire au monde entier (envie que tous les jeunes parents ont déjà vécue). Si ce n'est que ça, parfait, circulez !

Là où ça nous titille un peu plus, c'est si on colle l'autocollant "Attention, Bébé à bord" en y réfléchissant, ou du moins si on le colle "exprès". Attention, j'ai un bébé à bord ?

Que devons-nous comprendre en tant qu'autres usagers, au cul d'une telle voiture, ou devant ses roues ?

babyaboard--01-_s.jpg

Hypothèse n° 1 : l'autocollant signifie que l'automobile qui le porte a des droits particuliers.
Examinons l'hypothèse et les questions qu'elle soulève.

Est-ce à dire qu'elle peut s'autoriser toutes sortes d'incivilités, et en particulier des stationnements dangereux, parce que c'est plus pratique pour charger/décharger bébé et ses nombreuses affaires ?


Est-ce à dire que l'automobiliste-jeune-parent aurait un droit à l'indulgence de ses congénères pendant toute la durée où son enfant est un bébé ?

C'est marqué dans le Code de la Route peut-être ?


Dans ce cas-là, la Maréchaussée ne devrait-elle pas contrôler, en même temps que la vignette, qu'on ne fasse pas un usage abusif de l'autocollant "Attention, Bébé à bord", alors qu'on transporte un enfant sorti de cet âge ?
Et au fait, à quel âge n'est-on plus un bébé ?

 

La vie de cet enfant est-elle donc plus précieuse que celle de ceux que la bagnole qui le transporte pourrait mettre en danger ?
Qu'en est-il alors de bébés transportés en poussette à pied, qui se retrouveraient sur le chemin des roues de cette voiture ? Ils devraient se pousser, ou céder le passage piéton ?
Qu'en est-il alors de bébés transportés en porte-bébé sur un vélo, à qui cette voiture ferait une queue de poisson ? Ils n'auraient qu'à se ramasser ?
Y'a't-il une hiérarchie de l'importance et/ou de la fragilité des bébés, selon la façon dont ils sont transportés ?

Poser ces questions c'est déjà y répondre : on voit bien que cette hypothèse n°1 conduit à de nombreuses impasses....

babyaboard--2-_s.jpg

Hypothèse n°2 : l'autocollant signifie que les autres usagers doivent faire particulièrement attention à l'automobile qui le porte.
Examinons cette autre possibilité et les questions qu'elle soulève.

Est-ce à dire qu'un bébé serait une personne très précieuse et très fragile ? Eh bien oui, c'est vrai, à l'évidence !!
Mais alors... il faudrait faire plus attention à cette voiture... qu'à celles où il n'y a pas de bébé dedans, c'est bien ça ?


Doit-on alors considérer qu'une bagnole conduite par des personnes d'âge mûr voire disons-le carrément, par des vioques, ne mériterait pas autant d'égards ?
Qu'on pourrait davantage la bousculer, klaxonner, queue-de-poissonner, insulter son conducteur ou sa conductrice  ?
Mais alors, à quand l'autocollant "Faites-vous plaisir, vieux chnoque à bord" ?

 

Et au fait, les adultes qui n'ont pas d'enfants, ne faudrait-il pas aussi leur inventer une signalétique appropriée ?

" Klaxonnez, Célibataire improductif à bord" : ô forces vives procréatrices de la nation, faites-vous respecter, et que l'inutile se pousse !


C'est un peu trivial d'avoir à le rappeler mais il nous semble à nous, qu'en vertu de la déclaration universelle des droits de l'homme et de diverses autres considérations (y compris religieuses), la vie de tout un chacun est précieuse, pour ne citer que les "trois grands âges" de l'homme :
- la vie au matin, d'un nouveau-né est par essence porteuse d'espoir et d'avenir : elle est donc précieuse.
- la vie au mitan, d'un adulte en pleine force de l'âge et menant vaillamment de front son travail, l'éducation des enfants et le renoncement à ses rèves d'antan, est celle qui fait avancer le monde aujourd'hui : elle est donc précieuse. Tout comme est précieuse celle de l'adulte qui n'a pas pu, ou pas voulu avoir des enfants...
- la vie au soir, d'un vieillard est riche de toute son expérience, de toute la connaissance accumulée, de tout ce qu'il a encore à nous transmettre : elle est donc précieuse.

Cette seconde hypothèse est donc elle aussi génératrice de nombreuses injustices, voire de discriminations inavouables...

 

babyaboard--3-_s.jpg

 

Question subsidiaire : l'autocollant "Attention, bébé à bord" a t'il vraiment du sens sur une grosse bagnole ?

 

Est-il vraiment nécessaire sur un 4x4 de plus de 2 tonnes, qui pourrait écraser une vache sans même que bébé ne sursaute dans son siège-enfant ?

Qui,  parmi les autres usagers de la route, peut vraiment mettre ce bébé-là en danger, à part la bêtise et l'inconscience éventuelle de son géniteur/conducteur ?
Sans même parler du monde de merde qu'un conducteur de 4x4 énergivore et polluant va "généreusement" (et souvent inconsciemment) laisser à son bébé, qu'il s'imagine protéger en le trimballant ainsi... Alors qu'il contribue à lui créer un avenir incertain, moche, dangereux et malsain ! N'est-ce pas là le comble de la bêtise automobile ?

 

[ Aparté : dans le 15ième arrondissement de Marseille, il y a une voie de circulation qui s'appelle "Impasse du Pétrole"... Etonnant, non ?]

 

babyaboard--4-_s.jpg

 

"Attention, Bébé à bord ?" Conclusion :

Bref, et à moins que vous n'ayez une troisième hypothèse à nous signaler, permettez-nous de conclure de toute cette réflexion qu'en réalité (et uniquement quand elle est réfléchie, hein, on l'a bien précisé dès le début !), la pose de cet autocollant "Attention, bébé à bord" révèle une conception bien triste de la vie !

 

Puisqu'elle révèle une forme d'idéologie incivile (voire crypto-chauffarde), inégalitaire, injuste, irrespecteuse de l'Autre en général, c'est-à-dire : celui qui n'est pas MON bébé et qui n'est pas dans MA bagnole ...

Et donc, maintenant que vous savez tout ça, la bonne nouvelle : cet autocollant prend par contre tout son sens, et il fera même sourire, quand vous le décollerez de votre bagnole pour le coller ... sur le porte-bébé de votre vélo !

 

impasse-du-petrole_s.jpg

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 14:33

...Petit détournement inspiré par l'efficace campagne actuelle de lutte contre l'autisme, qui met en avant des personnes exerçant une vie et/ou un métier "normaux" malgré leur autisme :

 

autistes.jpg

 

A vrai dire, ça nous a fait tilt tout de suite, il nous fallait absolument détourner cette affiche, vous allez comprendre.

 

JeanClaudeAutiste-Maire.jpg

Attention, il n'y a ici aucune volonté de stigmatiser la moindre personne autiste en la comparant à Jean-Claude Gaudin ! Que les gens frappés de cette pénible affection veuillent bien nous excuser, ainsi que leurs familles, mais la tentation était trop forte.

 

Et puis le qualificatif lui va tellement bien, à not'bon Maire ! Qu'on se souvienne de sa grande confession de l'an passé : " Comme vous ne votez pas pour moi, je fais comme je veux ! " (2011), elle est à (re)découvrir remixée ici !


NB : La photo et l'affiche ont été trouvées en ligne, et expressément détournées de leur fonctions publicitaires d'origine.


Il est bien entendu rigoureusement interdit de s'en resservir, surtout si c'est pour vous moquer de ce Maire que les marseillaises et marseillais ont déjà réélu deux fois.

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Graphismes
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 09:11

Canaout12--1-_s.jpg

Retour sur la Canbière, 4,5 mois après notre premier post assez agacé par le fameux "bas de la Canebière interdit aux voitures". Première constatation au carrefour Noailles : rien de changé, la mention "Sauf Bus" exclut de fait tout véhicule autre qu'un bus. La Canebière depuis Noailles est donc toujours interdite aux vélos !

 

Canaout12--2-_s.jpg

Un peu plus bas (à la hauteur caserne des Pompiers), même topo. Nous sommes pourtant 6 mois après la prise de l'Arrêté Municipal imbécile du 29.02.2012 que la Mairie avait promis d'abroger sous un mois (source, La Provence du 26.04.2012), ce qui nous menait au plus tard début juin 2012. L'été est passé, avec sa cohorte de touristes cyclistes, et personne n'a rien foutu. Encore une bonne publicité pour la ville !

 

Canaout12--3-_s.jpg

Il faut croire que cette brave Madame Véronique IBANEZ, Chef de Division de la Règlementation, est partie (comme tout un chacun à Marseille) se reposer en famille au bled. Alors, il a fait beau en Andalousie, ou au pays basque, Véronique ? Tu reprends le boulot quand, semaine prochaine, ou le 15 septembre ?  

 

Tu sais que ton Arrêté n° Circ 1201921 ne court que jusqu'au 31.12.2012 ? Va falloir se bouger, ou tu vas finir par l'abroger trop tard !

 

Canaout12--4-_s.jpg

  On note en passant sur la photo d'avant que ses troupes d'élite (les sémillants Dédou et Doumè, dont on a récemment parlé) ont attaché le panneau (devant l'IUFM)... de profil ! Des fois que quelqu'un voudrait défoncer trois potelets et un feu de passage piéton pour foncer dans la rue Longue des Capucins ! Bravo les gars, ça claque.

 

De même un peu plus bas, sur cette photo-ci : le panneau est aussi de profil : seuls les bus peuvent entrer dans la vitrine du C & A... Heureusement que tout le monde s'en fout...

 

Canaout12--5-_s.jpg

  Parce que oui, n'en doutez pas, comme il n'y a personne pour faire respecter cette interdiction (les trois policiers municipaux affectés sont déjà très occupés, les pôvres, à gérer le faramineux bordel qui règne en bas sur le Vieux-Port), en réalité tout le monde roule tranquille et dans les deux sens sur la Canebière, et pas que les vélos.

 

Canaout12--6-_s.jpg

  Tiens ? Le panneau débouchant de la rue Saint-Ferréol aussi est de traviole. Ah ? C'est parce que ces trois panneaux perpendiculaires s'adressent aux gens qui débouchent ? Dédou et Doumè auraient-ils fait preuve d'inventivité et d'économie signalétique ?

 

Perdu les gars, puisque l'arrêté de Véronique n'interdit la Canebière en montée que du Vieux-Port à la rue Beauvau, les 3 panneaux ici photographiés ne peuvent donc pas jouer dans les deux sens ! Signalisation imprécise donc, ni faite ni à faire : on fait demi-tour et on prend la rue St Ferréol à contre-sens ?

 

Canaout12--7-_s.jpg

  Ah ! miracle !  Ici à la hauteur de la Rue Albert-Premier, le panneau d'interdiction à tous véhicules a sauté ! La Canebière est donc à nouveau autorisée à tout le monde sur 50 mètres, jusqu'à la rue Beauvau justement. Pas belle la vie ?

 

Encore un bel exemple de désinvolture. Allez donc expliquer à un touriste de bonne fois, débouchant rue Paradis qu'il peut descendre vers le Vieux-Port, mais doit ensuite se désintégrer ; il va sûrement comprendre !

 

Canaout12--8-_s.jpg

  Eh ben oui, se désintégrer : la rue Beauveau est à sens unique et le panneau ci-dessus, à sa hauteur, interdit tout véhicule sauf bus. A part se désintégrer on ne voit donc pas ce que peut faire un véhicule engagé depuis Paradis vers le Vieux-Port !

 

Heureusement tout ceci comme on l'a dit, en touche une sans bouger l'autre aux usagers de Marseille, comme la dépanneuse "Marengo" 2346 WP 13 qui n'en a manifestement rien à carrer.

 

Ca vous enrage comme nous cet aménagement débile, imprécis, mal fait, non respecté puisque non respectable ? Il y a une pétition à signer chez notre ami l'écologiste marseillais, en attendant que les fonctionnaires municipauw se réveillent de la "longue sieste" déjà vantée par Pagnol !

 

Au pire on fera comme d'habitude, et le 1er janvier 2013, on se déboulonnera les panneaux illégaux nous-même...

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 09:56

(Conversation presque captée aux Services Techniques Municipaux de la Ville de Marseille, quelque part dans la douce torpeur de l'été...)

 

- Eh Doumè, c'est l'été, on se fait caguer, là. Si on se faisait un peu de rangement, non ?
- Vé Dèdou, oui si tu veux, hein, du moment qu'on force pas.
- Okay, tu sais là, dans les bordilles, y'a ces trois panneaux qui m'encombrent depuis des mois.
- Lesquels, de panneaux ?
- Mais tu sais bien, celui qui dit que les vélos peuvent passer à contre-sens et puis le rigolo là, sur la, euh comment ils appellent ça déjà au service études, ah oui, la "zone de rencontre", j'ai la version "entrée" et "sortie" !
- La zone de quoi ? Jamais entendu parler.
- Mais si enfin, la "zone de rencontre" ! L'endroit où tout le monde est censé rouler à 20 kilomètres-heure, où les cyclistes peuvent aller dans les deux sens et les piétons peuvent traverser partout où ils veulent !
- Ha ouais c'te connerie, là, qu'on avait installé Rue Fontange ?
- Ben oui c'est ça !
- Ha ha, "zone de rencontre", mon vier oui ! Ils doivent surtout se rencontrer ... des bagnoles dans la gueule, les cyclistes avec ce truc ! Les piétons aussi d'ailleurs.
- Eh ouais, tu m'étonnes ...
- Et y'a pas eu de morts depuis que ça y est ?
- Ben non tu vois, c'est un miracle, faut croire que la Bonne-Mère veille sur les piétons et les vélos...
- Ouais faut croire. Bon et alors, tes panneaux, on les installe sur Sakakini, ou sur Rabatau ?
- Ha ha, nan, arrête, t'y es con ! C'est quand même dangereux ce truc. Si on déconne avec et qu'une poussette se fait esploser, ça va encore être de notre faute. Trouve-moi plutôt une rue calme où personne passe !
- Attends, je réfléchis. Et si on prenait une rue de péripapé... péritapé... une rue des putes ? C'est bien des zones de rencontre ça non ?
- Ha ha, ouais, pas con. Au moins les gens ils y roulent au pas, c'est moins dangereux. Et tu penses à où ?
- Ben euh, je sais pas moi, rue Curiol ?
- Naaan, Curiol ça sert à rien, c'est tellement pentu que y'a que les fadas qui la montent à vélo ou à pied. En plus c'est étroit, faudrait faire sauter les trottoirs et tout.
- Ben ... Thubaneau alors !
- Quoi, t'es pas au courant ? Y'a plus les dames à Thubaneau, depuis qu'on a mis les potelets tout du long et que la ville a expulsé tout le monde des maisons y'a 5 ans, c'est le désert !
- Ah ben t'es bien renseigné à ce que je vois hein !
- Ouais, ouais, c'est ça. Bref rue Thubaneau, y'a le Mémorial de la Marseillaise, trois galeries d'art qui vivotent et point barre. En gros y''a plus dégun.
- Bon ben voilà, on les met là tes panneaux, les deux bleus en haut sur Garibaldi et le "Sauf Vélo" en bas sur Belsunce ! 1 heure de boulot et ça nous fait 500 mètres de "zone de rencontre" en plein centre-ville !
- Et banco ! En plus ça fera bien sur nos statistiques. Allez c'est vendu !
- Nan mais attend quand même, Doumè. On fait vraiment comme à Fontange au début, je veux dire sans marquage au sol ni rien ? Juste les panneaux au début et à la fin ? Y'a des croisements, tu sais !
- Ouais Dèdou, je sais, les croisements c'est ton truc, ça. Et vas-y qu'il faut remettre les panneaux à chaque croisement, et patin-coufin... On aurait jamais fini avec toi !
- Ben ouais mais c'est comme ça qu'on avait appris à la formation, tu sais...
- Bon alors si tu veux tout faire comme t'as appris à l'école, on a qu'à commencer à sécuriser tous les trous en cours dans la ville, tous les itinéraires piétons et cyclistes. Et on y est encore l'an prochain ! T'y es pas un peu fada, dis ?
- Bon okay, t'as raison, on s'en bat les c..., toute façon y'a personne qui passe dans cette rue. Et au fait, attends, le panneau "Zone 30" là tu veux pas le prendre aussi ?

- Ah ? Mouais, si, vas-y, prends le, on le foutra bien quelque part. On y va ?

- On y va !

(Et ils y allèrent...)

 

Résultat sur site : 

Thubaneau--01-_s.jpg

Panneaux "Sens interdit sauf vélo" côté Belsunce (placement ok). On devrait toutefois signaler aux vélos et aux piétons qui arrivent par ici, qu'ils sont en zone de rencontre et ont donc certains droits particuliers (fonctionnement de type "rue piétonne"). Aménagement incomplet, donc.

 

Thubaneau--02-_s.jpg

Point de vue opposé : devant, le panneau "Zone 30" placé totalement incongrûment et 10 mètres avant le panneau de sortie de "zone de rencontre", là où la rue Thubaneau débouche sur le Cours Belsunce. En toute rigueur il n'y a donc pas de fin à la "Zone 30" qui déborde donc... sur tout le centre de Marseille ? Bonne nouvelle non ? ou Aménagement idiot ?

 

Thubaneau--03-_s.jpg

On vérifie sans surprise qu'il n'y a pas le moindre marquage au sol pour signaler la circulation possible de cyclistes à contre-sens, voire pour rappeler la limitation de vitesse à ... 20 km/h. Il est vrai que les symboles cyclistes ont mis des mois à apparaître rue Fontange... Aménagement inexistant donc.

 

Thubaneau--04-_s.jpg

Aucune signalisation au croisement avec la Rue Longue des Capucins : en théorie il faudrait indiquer vers le haut (sens de la photo) la continuation de la zone de rencontre, à tout le moins le "sens unique sauf vélo". Et vers le bas bien sûr, continuation de la zone de rencontre. Signalisation inexistante, deuxième.

 

Thubaneau--05-_s.jpg

En haut de la rue Thubaneau (vue depuis le Cours Garibaldi), aménagement correct de signalisation de la zone de rencontre. On finit sur une note d'optimisme donc : sur les trois points névralgiques principaux observés, il y en a un qui est complet. Merci à Dèdou et Doumè pour ce beau travail !

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 14:34

Quelques faits d'actualité apparemment sans rapport, et sortis en même temps, cette semaine :

1. Marseille est la ville la plus embouteillée de France, selon une étude de la société de GPS 'TOM TOM' - sur 5 000 milliards de relevés de trajet, ça semble fiable (Source, La Provence 12 juillet 2012).
Selon de savants calculs, la ville serait thrombosée à 41 % (seule Varsovie nous bat, Paris n'est qu'à 32 % et Rome à 34 % !) et ça se formule ainsi : "un trajet à Marseille est en moyenne 41 % plus long que lorsque la circulation est fluide".

Un peu de maths ? Comme v = d / t, si le temps est augmenté de 41 % c'est que la vitesse d'une voiture en ville, généralement admise de 17 km/h, tombe à Marseille à ... ha, ha ... 12 km/h !


Oui ! 12 kilomètres-heure en voiture, quelle honte ! Oui ! Même toi, le grand imbécile agressif qui conduit fièrement un 4X4 dont tu refais donc le plein toutes les 10 heures, pissant littéralement dans ton réservoir, le fruit de ton travail quotidien... Mais aussi à toi, l'autre, qui n'aime pas sa bagnole (par ailleurs petite et urbaine), mais qui n'a pas d'autre solution que de la prendre pour aller bosser : le but n'est pas de te stigmatiser !

 

Il a été mesuré qu'un vélo roule, lui, à 17 km/h dans une grande ville, et en respectant le code de la route. Tandis qu'une bagnole à Marseille va donc à la vitesse d'une trottinette, voire d'un joggeur de bon niveau. Mais en polluant/puant/bruyant la planète en plus ! Si au moins, on pouvait sortir de leur bagnole ceux qui ne s'y trouvent pas bien, ce serait déjà un bon début...

2. Les marseillais passeraient 101 heures par an dans les bouchons (même source).

C'est donc une moyenne sur l'ensemble de la population (800 000 et quelque), dont on peut aisément faire l'hypothèse que pas plus d'une personne sur 3 n'a une bagnole... ce qui multiplie vertigineusement les heures de taule que s'imposent les bagnolardEs : en réalité c'est probablement plutôt du 300 heures par an voire plus, pour les possesseurs de voiture ! Certains doivent littéralement vivre dans les bouchons ! Et ça finit par se compter en années de vie perdue...

 

Démonstration ? Désolé, encore un peu de maths...  Multipliez par 220 (moyenne de jours ouvrables par an), le nombre (précis) d'heures passées quotidiennement dans votre voiture en allant bosser.

Puis multipliez par le nombre d'années depuis lequel vous faites ce trajet. Puis divisez par 8760 (heures par an) ou bien par 730 (heures par mois), et vous obtenez : le nombre d'années ou de mois (jour et nuit compris !), que vous avez passé enfermé à vous empoisonner (et à empoisonner les autres) dans votre voiture.

Attention, le résultat pourrait être violent...

3. La pollution atmosphérique de la région PACA est la pire de France, et celle de Marseille est la pire de la région PACA (source Air Paca, 10 juillet 2012). Si la voiture n'est pas l'unique contributeur régional à la pollution atmosphérique (on attribue 29 % de la pollution en NOx/PM10, cocktail de 2 polluants typiques, au transport routier...), on peut quand même faire l'hypothèse que sur Marseille-ville (peu d'industrie, peu de chauffage résidentiel polluant), elle y est pour une très grande partie, on peut tabler sur 60 ou 70 % sans trop de risque !

Or la pollution en ville tue prématurément (c'est une statistique INVS incontestée, d'après l'étude APHEKOM de l'OMS, 2011) 209 personnes par an à Marseille : et voilà une deuxième source d'années de vies perdues ! Et juste pour mémoire, rappelons qu'il a été mesuré scientifiquement qu'on respirait plus de pollution à l'intérieur d'une bagnole, qu'en roulant à vélo ou en marchant !

En nous volant notre temps ET notre santé : la bagnole à Marseille nous tue littéralement 2 fois, qu'on soit dedans ou dehors ! Et là on n'est plus dans le conflit d'usage de l'espace (sujet principal de ce blog, et dont on arrive parfois à rire) : là c'est de nos p... de vies à toutes et à tous, qu'il s'agit ! Vous comprenez pourquoi ça nous enrage ?

 

detourn-gaudin

 

Et que ferait un élu responsable face à cette mise en danger de ses électeurs, à votre avis ? Demandez à vos enfants, juste pour voir ce qu'ils vous répondent.... "Faire en sorte de diminuer le nombre de voitures en ville" serait la réponse minimale acceptable ! Eh bien à Marseille, on construit un nouveau tunnel (Prado-Sud), pour aspirer encore plus de bagnoles dans la souricière et s'augmenter la thrombose : hardi, on peut atteindre 50 % en 2013 !

 

Pire, on se gargarise de diminuer bientôt l'encombrement routier du centre-ville et donc d'améliorer la qualité de l'air, parce qu'on va construire une autoroute de contournement (la L2). Raisonnement profondément malhonnête qui feint de croire, contre toutes les évidences observées partout, que l'augmentation de l'offre (les itinéraires possibles) ne va pas s'accompagner d'une augmentation de la demande (le nombre de gens qui prendront ou reprendront la voiture)...

 

Ou encore, on ne fait même pas semblant d'envisager une seconde de faire une ZAPA (zone d'actions prioritaires pour l'air), une invention pourtaint déjà insuffisante et mal fichue du Grenelle (et peut-être bientôt mort-née d'ailleurs). Ce qui serait pourtant le minimum quand on sait que des villes autrement moins polluées s'y sont lancées (Lyon, Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand...).


Non, à Marseille on "semi-piétonnise" ici, pour mieux doubler le trafic là. A Marseille, non content de ne pas entretenir le minable réseau cyclable existant, on refait des voies sans prévoir de pistes cyclables (ah au fait, le CVV a gagné son procès concernant l'avenue Camille Pelletan, obligeant la mairie à revoir sa copie : bravo !).

 

A Marseille, on se fout littéralement et ouvertement de la gueule des cyclistes, alors que la promotion du vélo serait une première solution, certes pas la seule mais certainement l'une des moins coûteuses (en plus de gains inestimables sur la santé publique).

 

Répétons la question : vous comprenez pourquoi ça nous enrage ?


Cette ville est dirigée par des IMBECILES RETROGRADES ET DANGEREUX, et sa Communauté urbaine aussi ! Allez, maintenant que vous savez qu'au CCE, on est capables d'user d'un langage châtié et d'un français rigoureux, disons-le vraiment comme on le pense, des fois qu'un vendredi 13 ça nous porte chance :

MARSEILLE ET SA COMMUNAUTE URBAINE SONT DIRIGEES PAR DES CRETINS !

 

Ahhhhhh... Une fois de temps, il faut se le dire sans détours... ne serait-ce que parce que ça fait du bien. Parce que ça, au moins c'est bon pour notre santé !

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Hors Sujet &-ou Hors CCE !
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 09:53

Quand le CCE a constaté il y a quelques mois (début 2012) que des cameras de vidéo-surveillance se mettaient à saturer l'espace public du centre-ville de Marseille, sa première réaction a été d'apporter une contribution, parmi de nombreuses autres, à coller directement sur le mât des caméras...

cce-camera.jpg

Comme le dit notre proverbe : "Quand on a un vélo dans la tête, tous les problèmes ressemblent à Jean-Claude Gaudin" : notre interprétation de la sécurité était donc celle de pouvoir circuler à vélo moins dangereusement...

 

Ce problème reste d'actualité et bien sûr, on est invité à réutiliser cette image à loisir sur un support autocollant. Vous connaissez certainement une ou plusieurs caméras qui en sont encore dépourvues...

 

Colle toujours, tu m'intéresses, direz vous... D'autres ont donc eu une vision plus radicale des choses et fait tomber un ou deux mâts : action plaisante sans aucun doute mais exposée à un échec à court terme. Danger de la manoeuvre, dégradation d'un bien public (qui peut être punie par la loi), et certitude que la caméra va être remise en fonction sans délai...

 

Aussi nous sommes particulièrement charmés par le dispositif imaginé par le Charivari de la Plaine. Soit en gros, un collectif d'habitantEs qui a vécu l'équipement en caméras comme une agression stigmatisante de ce quartier (populaire et peu sujet à une délinquance grave), et comme un désir de surveillance panoptique dont ils n'étaient pas demandeurs. Voici donc ce qui a été réalisé brièvement ce week-end : la pose de "chapeaux" variés sur les caméras elles-même.

 

camask--01-_s.jpg

Première variante repérée : la tête de gabian. Très jolie et un faux air de caramantran qui parle à toutes celles et ceux qui ont adopté la culture occitane comme une seconde nature, ouverte sur le monde et résolument moderne, culture portée haut et fort par les habitantEs de la Plaine.

 

camask--02-_s.jpg

Deuxième variante observée, la "gamelle" si toutefois c'en est bien une ? Celle-ci au coin du square Jean Jaurès - à noter que nous n'avons hélas pas de photos de son pendant, autre variante, à l'opposé et qui a disparu trop vite pour être prise en photo.

 

camask--03-_s.jpg

En gros plan, celle-ci est affublée d'un masque qui n'est pas sans rappeler les créations de Roland Topor dans le mythique "Téléchat" : nous avons donc appelé celle-ci, le Gluon de la Caméra. Son existance a été brève, hélas.

 

camask--04-_s.jpg

Troisième et dernière variante repérée (désolé, nous n'avons pas couvert tout le quartier comme il l'aurait fallu) : l'estron ! Vos caméras c'est de la merde, le message est limpide.

 

camask--05-_s.jpg

  A bien y regarder il y a même les petites mouches qui vont bien. Voilà qui nous a mis très en joie, pile le jour où le vent du changement soufflait dans les bureaux de vote de France... Certaines politiques délétères et nauséabondes vont-elles être remises en cause ? On peut rêver et l'espérer.

 

Hélas, trois fois hélas, on a pu constater qu'il y avait bien des gens qui travaillaient le dimanche à Marseille : toutes ces charmantes créations, sauf erreur, on disparu pendant la journée d'hier.

Qu'à cela ne tienne, l'idée est lancée et pourra, espérons-le, être refaite à chaque prochain Charivari.

 

Une conclusion tout de même sur la vidéo-surveillance et le titre de ce post : le CCE qui la désapprouve en tant qu'outil de surveillance ("Les innocents n'ont rien à craindre", Brice Hortefeux, 2011), attend toutefois avec intérêt sa variante dite de "vidéo-verbalisation".

 

Celle qui servira en principe à verbaliser directement et plus efficacement les chauffards nombreux que nous dénonçons régulièrement ici pour mise en danger de la vie (cycliste) d'autrui. Le dispositif vient paraît-il de démarrer dans le centre de Marseille.

 

Fonctionnera-t-il seulement pour les couloirs de bus, ou bien aussi par exemple, sur certaines pistes cyclables (ou aménagements approchants) régulièrement et notoirement squattés comme les Boulevard de Paris, de Longchamp, de Chave, de Saint-Just, etc etc ?

Ca reste à voir...

 

Une brève pour finir : une pétition à signer pour obtenir enfin la mise en place nocturne du service Le Vélo à Marseille !  

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 10:52

Rien de plus à dire en ce beau jour, on ne va pas vous réécrire le même texte année après année, alors qu'il reste tout à fait valable depuis 2010...

Alors bon anniversaire au Collectif Cyclistes EnragéEs, 2 ans déjà, pas une ride et pas une revendication en moins.

Et au fait de fête, pensez à appeler votre mère !  

 

Nous aujourd'hui tiens, on fait grêve du blog. Peut-être même grêve du vélo, pour marquer le coup, puisque comme la plupart d'entre vous, on en fait tous les jours de l'année. Après tout on ne travaille pas le jour de la Fête du Travail, ou bien ?

 

Mais vous, surtout, allez-y à la Fête du Vélo, c'est toujours très chouette et c'est encore toute la journée d'aujourd'hui !

 

prog-Fdv2012.jpg

 

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 10:52

Mini-mise à jour 2013 : parce que les stations Vélib tombent en panne quand il pleut !

Quelle drôle d'idée de faire du vélo quand il pleut ? Eh bien des fois on est obligé bien sûr, demandez aux parisiens... Or il se trouve que les bornes Vélib laissent dégouliner l'eau le long de leurs façades et que la fente à CB n'est pas protégée du ruissellement. Que croyez-vous qu'il se passe quand on introduit une CB dans une fente où de l'eau est rentrée ? Eh bien ça ne marche pas. Donc, pas possible de retirer un vélo.

Ca manquait à notre pourtant déjà copieux inventaire des pannes Vélib communément constatées à Marseille... c'est réparé.

 

On a écrit un article sur le sujet en septembre 2010, que vous nous aviez peut-être fait l'honneur de parcourir à l'époque :

Pourquoi le Vélib’ est-il un fiasco à Marseille ? Autopsie d'une expérience ratée (mis à jour)

... Sinon il n'est pas trop tard, il n'y a pas une ligne à en changer !

 

On avait aussi écrit en 2011 une jolie épitaphe, ôde à un Vélib assassiné (pas par nous !) :

"Le Vélo" de Marseille : après l'autopsie, la dissection et l'épitaphe

 

Et voici que 20 Minutes publie un "amusant" satisfecit des promoteurs du Vélib' à Marseille, prompts à s'auto-congratuler :

"Le biclou en libre service roule"

 

La chose mérite dissection : le texte de l'article en noir, et nos commentaires en bleu à partir d'ici !

 

"Tout le monde s'accorde à dire que le climat de Marseille est idéal pour faire de la bicyclette. Pour la 7e édition de la fête du vélo, organisée vendredi, samedi et dimanche, le collectif Vélos gage sur le beau temps. Organisatrice de l'événement, l'association milite depuis 1996 pour le développement de la petite reine. Quel qu'il soit.

 

C'est vrai, nous soulignons chaque année que la Fête du Vélo ne devrait pas exister dans un monde meilleur tout en invitant les gens à y participer, évidemment. Et c'est un fait qu'il y fait beau chaque année et qu'on s'y amuse bien !

 

«. Ca marche très bien. »
« L'arrivée du système de vélos en libre-service est intéressante car il a permis aux Marseillais de s'y mettre, estime Cyril Pimental, le coordinateur de l'association. A force de prendre “Le Vélo” tous les matins, les gens finissent par s'en acheter pour éviter les problèmes aux stations ou parce que “Le Vélo” est lourd. »

 

PimentEl. C'est encore vrai, nous partageons cette analyse et l'avons constaté aussi !

 

 « Justement, depuis cet automne, le système électronique embarqué des deux roues a été concentré, assure Vincent Dayot, le directeur de Cyclocity, filiale de Decaux. L'interface dans les 130 stations phocéennes a été revue. Elle est désormais plus simple et plus rapide. »

 

Mouais. Un peu plus souple, admettons-le. Les vélos ne sont pas moins lourds pour autant. Et montre en main, on peinerait  à mesurer un gain de temps réel à l'achat d'un abonnement temporaire, tout comme à la location d'un Vélib'. Ah si, un gain réel pour l'environnement : il y a un ticket de moins d'édité, bravo !

 

Depuis ces changements, le nombre d'abonnés longue durée est passé de 5 000 en 2011 à 5 500. Entre 2 000 et 4 000 personnes utilisent “Le Vélo” de la communauté urbaine (MPM) quotidiennement. « Ca marche très bien », assure Vincent Dayot.

 

C'est MINABLE. Le nombre d'abonnés n'a donc pas progressé depuis 2008 (on l'écrivait déjà dans l'article cité tout en haut) et vivote toujours entre 5 000 et 5 500 abonnés, contre 50 000 initialement visés par Decaux/Cyclocity.

Si les Vélib' ne faisaient pas partie du deal d'usage global de l'ensemble des espaces publicitaires de la Ville (et de l'ajout de dizaines de panneaux sur les grandes artères...), Decaux aurait replié ses gaules depuis bien longtemps !

 

Pensez-vous VRAIMENT qu'un entrepreneur, même animé des meilleurs intentions, poursuivrait, quelle qu'elle soit, une expérience commerciale qui plafonne à 10 % de son rendement espéré, 4 ans après sa mise en place ?

 

Pourtant, aucune extension du réseau n'est prévue.

 

Certes, et il y a toujours quelques 50 % de la surface de la Ville qui ne sont pas desservis, il suffit de voir un plan des stations pour s'en convaincre aisément.

 

Quant aux ouvertures de nuit, si Decaux assure en avoir les moyens, « les usagers ne le demandent pas », indique Laurence Hemerit, la directrice mobilité et transports à MPM.

 

Ah ben ça va alors, Laurence, si les usagers ne le demandent pas.... A priori ils ne doivent donc pas demander non plus de pistes cyclables sécurisées, de points d'attache pour leurs vélos, ou même de droit de rouler sur la Canebière, hein ? Ou bien tu te fous du monde, ou tu es vraiment mal renseignée... Tu devrais parcourir un peu notre blog, à l'occasion.

 

Quand on crée une toute petite offre, il faudrait donc qu'elle génère une énorme demande ? En plus, on voit que tu n'as rien écouté en Sciences Eco, tu n'as même pas compris l'un de ses concepts les plus simples !...

 

Bien sûr, la nuit, ça circule bien dans Marseille, en première analyse (et en dehors de toute considération écologique) on peut donc se dire que la présence de Vélib n'est pas si cruciale...

Sauf pour les quartiers et les 300 000 habitants non desservis.

Sauf pour les noctambules qui ne voudraient pas avoir à conduire.

Sauf pour ceux qui du coup ne peuvent pas sortir le soir.

Sauf pour les restaurateurs qui ne vendent plus de vin à leurs clients, effrayés de dépasser la dose autorisée pour reprendre le volant.

Sauf pour les patrons de bar qui tirent la langue pour la même raison.

Sauf pour les pompiers qui voudraient peut-être bien ne pas avoir à réparer des bagnolardEs accidentéEs...

... On continue ou t'as pigé ?

 

Même topo pour « les stations bonus ». Ce systême permet à l'usager de gagner 15 minutes d'utilisation à Paris et 30 minutes à Lyon s'il dépose le vélo à une station identifiée, en haut d'une côte. « Bonne idée, pense Yann, utilisateur occasionnel, cela éviterait l'absence de vélo à la Plaine à partir de 11 h ».

 

Ah ben oui Yann, mais puisqu'on te dit que les usagers ne le demandent pas ! Et puis d'abord, c'est plutôt dès 8 heures 30 qu'on ne trouve plus de Vélib sur la seule colline desservie à Marseille...

 

 « Nous avons les tarifs les plus bas de France, rappelle Laurence Hemerit et les 30 premières minutes sont gratuites,soit les besoins moyens des usagers ».

 

Evidemment que les tarifs sont bas, Marseille est la seule ville à PAYER pour ses Vélib, nous y payons nos impôts locaux, encore heureux que le service ne nous soit pas facturé deux fois !!

 

Cause. Ou effet. 

 

Merci à la journaliste pour la conclusion d'une clarté radicale. Cause, ou effet. En effet.

Et Merci à François, pour l'alerte sur cet article.

 

En tant que vaillant utilisateur nocturne de Vélib', il ajoute en conclusion :

Vous pouvez écrire à Laurence Hemerit (laurence.hemerit@cg13.fr ET Laurence.HEMERIT@marseille-provence.fr,  voir commentaire infra) et à Decaux (contact.levelo@jcdecaux.fr) pour leur demander que les LeVelo soient ouverts toute la nuit, et que soit mise en place le système de "bornes bonus" !

 

Une brève pour finir : une pétition à signer pour obtenit enfin la mise en place nocturne du service Le Vélo à Marseille.

 

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • : Le collectif des cyclistes marseillaisEs qui ne veulent plus être gentilLEs........... (Félicitations, insultes, contributions bienvenues : collectifcyclistesenrageEs[a]yahoo.fr)
  • Contact