Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 09:42

Gloire, gloire au Maire de Vilnius qui utilise intelligemment les ressources de son armée (actuellement pas en guerre, à notre connaissance) pour faire respecter les pistes cyclables !

 

cce-vilnius.JPG

 

En vidéo, c'est ici (Source www.Velofun.fr, une mine !) :
Le Maire de Vilnius est un garçon excessif !

 

Le CCE a déjà fait passer des vélos sur des voitures mais le résultat n'a jamais, et de loin, été aussi réjouissant...

 

Arturas Zuokas, vous êtes le premier membre d'honneur Lituanien du Collectif Cyclistes EnragéEs !

Sveikinu !

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Hors Sujet &-ou Hors CCE !
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 11:46

Un moment que ça nous démangeait, ça. La dernière fois on l'avait fait pour de faux, avec des panneaux "peinture fraîche" de la Ville de Marseille. Ca a fait marrer tout le monde sauf Mme Caradec, qui était à son ancien poste, très utile à pas grand-chose. Il y a quelques années, un collectif cycliste a peint des symboles où il n'y en avait pas et a fini au poste. Mais qu'en est-il des symboles existants ?

 

C'est décidé, y'en a marre d'attendre, il s'avère qu'il ne va rien se passer avant qu'il tombe un oeil à Caselli, ou un bras à Gaudin. Donc, Do It Yourself : on se sort les doigts, et on se repeint les symboles cyclistes !
  CCE-peinture1--1-_sm.JPG

 

Tentative n°1. Certes, n'est pas Banksy qui veut, sans expérience de la bombe de peinture il vaut mieux démarrer modeste, avec un symbole encore largement "lisible" (on a pas dit, visible !) : Prado 2.0, réparation d'un symbole abimé par l'installation ... d'une station Vélib (et jamais repeint depuis, bien sûr).

 

CCE-peinture1--2-_sm.JPG

 

Ensuite, on travaille proprement : l'idée n'est pas que le premier quidam venu marche dedans et en foute de partout : le chantier est sécurisé, avec un zoli panneau "Mèfi : Peinture Fraîche !" siglé CCE (ça c'est une petite coquetterie) ...

 

CCE-peinture1--3-_sm.JPG

 

Bon, voilà le résultat du premier essai : ça vaut ce que ça vaut, c'est pas parfait mais quand même en comparant : c'est repeint, on voit ce que c'est et on a pas dépassé de la marque originale : inattaquable, ça en fait un de refait, plus que 2999 !

 

CCE-peinture1--4-_sm.JPG

 

Tentative n°2. A peine plus confiant, un symbole bien effacé au niveau du Prado 1.0, station Périer. Ah tiens, il est dans l'autre sens ! Vous aviez capté, vous, qu'il y avait des symboles dextrogyres et lévogyres ? Nous, pas. En tout cas celui-là, il aurait pu figurer dans notre "historique" post sur l'Archéologie Urbaine de Marseille, pas vrai ?

 

CCE-peinture1--5-_sm.JPG

 

Alors voilà, rebelote, chantier sécurisé, Rubalyse/scotch, panneau et patin-coufin. Vous avez compris l'idée (d'ailleurs si vous voulez devenir nos émules, vous êtes bienvenuEs : ne vous retenez pas !).

 

CCE-peinture1--6-_sm.JPG

 

Et voilà le résultat : pas complètement réussi mais un peu plus gracieux. Les roues ne sont pas totalement rondes mais la jambe est souple, et toujours sans dépasser le symbole original : inattaquable, ça en fait 2 de refaits, plus que 2998 !

On fera encore mieux la prochaine fois mais en tout cas, la vélorution est en marche, à vos bombes, amiEs cyclistes !

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Actions
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 13:07

Avec un peu de retard (il faut dire que la Mairie de Marseille ne fait curieusement AUCUN effort pour nous fournir les documents de travail nécessaires à la mise à jour de ce site)... :

 

vieur-port-projetvelo0--1-_s.jpg

 

Voici la page de garde du document de concertation publique pour l'aménagement en semi-piétonnisation du Vieux-Port (le "semi" étant déjà, rappelons-le, l'aveu d'un renoncement en rase-campagne très peu glorieux de nos édiles...). Le document est daté de mai 2011.

 

Vieur-port-projetvelo2--01-.jpg

 

Pour mémoire (cf premier article sur ce sujet de ce blog) : voici ce qu'on nous présentait comme vue artistique du quai de Rive-Neuve. Attention, vous êtes prêtEs ? Une fois n'est pas coutume, le CCE va faire un tour de magie !... Tour de Magie ! SHAZAMMMMMMMMMMMM !

 

Vieur-port-projetvelo2--2-.JPG

 

Et voilà ! On a réussi (collectivement ?) à y faire apparaître un cycliste ! Eh oui, c'est bien la même image, sans aucun doute, à ce petit détail roulant près...

 

 

Vieur-port-projetvelo2--3-_s.jpg

 

Plus loin dans le document, cette nouvelle image complète (et en bien plus grand qu'ici), montre bien à quel point le cycliste trône désormais "au centre des préoccupations" de Norman Foster... Cruel contre-coup : l'image montre aussi parfaitement qu'il n'y a pas l'once d'une piste cyclable de prévue, et que la/le cycliste va bien devoir se faufiler, emmerder et être emmerdéE, comme sur la Canebière par exemple. L'enfer est parfois dans les détails...

 

 

Vieur-port-projetvelo2--4-_s.jpg

 

Suite du chaud et froid : le schéma qui montre dans ce document la réorganisation des quais, parle pourtant sans ambiguïté d'une "voie vélo" (qu'on ne voit pourtant pas matérialisée, ni ici, sur la vue précédente, ni marquée au sol, ni séparée des piétons, ni même peinte au sol ?!)

 

Vieur-port-projetvelo2--6-_s.jpg

 

Encore plus troublant, cette affirmation revigorante : on lit ici que des pistes cyclables seront créées, toujours en totale contradiction avec l'image d'artiste et le schéma précédent... Intéressant et à ressortir le moment venu : "pour assurer la continuité entre les Catalans et le "Boulevard du Littoral" (un concept qui n'existe encore que dans les cartons) : ce qui est sûr, c'est que les futures pistes cyclables du Vieux-Port iront donc au moins du Palais du Pharo jusqu'à la Major ! Comme dirait Homer Simpson : "Wouhouuuuu !"

Sachez, messieurs les édiles, que cette annonce n'est VRAIMENT pas tombée dans l'oreille d'un sourd !

 

Vieur-port-projetvelo2 (5) s

 

D'autant que (suite et fin de la douche écossaise) un schéma "logique" des transports situé en fin de document, extrêmement explicite sur la circulation des voitures, des voitures-bus, des bus, de la desserte-quartier (kézaco ?), des tramways, précisant même les strationnements auto et autocars... oublie tout simplement de préciser où passeront ces fameuses pistes cyclables, annoncées juste avant, et qui vont ENFIN relier les quartiers Nord et Sud.

 

Alors, vous y croyez vous, aux pistes cyclables du Vieux-Port ? Nous, euhhh... On attendra la saison 3 pour se prononcer.

PS : Ci-dessous en commentaire, un collègue cycliste enragé de la capitale, nous prouve par A + B que tant qu'on a pas vu un aménagement cycliste en vrai, on se triple mèfi !

 

Mis à jour Août 2011 :
Fin de la phase de concertation : 
la Provence (09.08.2011) a bien acté que les cyclistes, via le CVV, réclamaient une piste cyclable allant "du Pharo jusqu'au J4" . Ouf, cher CVV, on a frôlé le procès pour copyright, là ! (voir notre formule soulignée ci-dessus) ;-)

Bref, nous parlons bien d'une piste cyclable, une P I S T E  C Y C L A B L E, et il va falloir que ça rentre dans le logiciel d'aménagement pour l'instant un peu buggé des Gaudin/Caselli/Mennucci à la manoeuvre. Reprécisons donc : une piste cyclable n'est pas un aménagement bâtard où l'on partage la voie (fut-elle un trottoir de 5 mètres de large) avec des piétons,  et moins encore, une voie partagée avec des bus/taxis !

 

Ce n'est pas nous qui le disons, c'est Wikipedia !

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Piste_cyclable#Piste_cyclable)

Une piste cyclable est une section de chaussée spécifique dévolue exclusivement aux cyclistes. Elle est matériellement isolée des voies de circulation des véhicules motorisés, et distincte des trottoirs en ville. À signaler toutefois que dans certaines villes (Paris en particulier), certaines pistes cyclables, matérialisées par deux bandes blanches, sont tracées sur un trottoir, mais ce type d'équipement est source d'incidents et d'accidents dus aux conflits d'usage entre cyclistes et piétons.

C'est clair cette fois-ci ?


Affaire à suivre...

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Va te faire semi-piétonniser - Vieux Port !
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 10:21

Mise à jour Août 2011 : Le président d'un club cycliste local que nous avons sollicité, dément l'authenticité de ces photos et leur actualité (cf infra). Même si les photos ne datent pas du déluge (le post d'origine date de 2007) et même si elles ne sont manifestement pas toutes prises dans la même rue, on veut toutefois bien croire qu'elles ne correspondent pas, ou plus, à la réalité ! Et c'est plutôt rassurant à vrai dire !

 

Transmis par un membre honoraire du CCE (basé bien loin de Marseille, hélas) : la commune de Haute-Goulaine, en Loire-Atlantique, a développé (à notre connaissance) la politique anti-vélo la plus ambitieuse de France !

 

haute-goulaine.jpg

 

Eh oui, même plus ambitieuse que celle de Marseille ! Puisqu' il semble que l'ensemble des chemins vicinaux et des rues de ce bourg, qu'on imagine assez tranquille par ailleurs, a été interdit aux cyclistes !  C'est tellement énorme, dans une ville de cette taille (5000 habitants et quelque), qu'on pourrait légitimement croire à un canular...

 

Et pourtant, il n'y a qu'à suivre ce lien pour s'en rendre compte (non, ne prenez pas votre vélo, vous n'en auriez pas l'usage) : la balade en ville est édifiante !

 

detourn-gaudin

 

A n'en pas douter, cher Jean-Claude, un exemple à suivre, même pour vous : vous avez encore des choses à apprendre ! Petite suggestion : lors de votre voyage d'étude à venir à Haute-Goulaine, il est très possible que votre collègue Jean-Claude Daubisse, pratiquement un homonyme et membre de votre parti, se vante quelque peu de l'ambition de sa politique, comparée à la vôtre (alors qu'il vous a manifestement piqué l'idée de la piste cyclable interdite aux cyclistes) .

 

Pour lui rabattre son caquet, n'oubliez pas de parler quelques instants des blocs béton sur piste cyclable que vous avez inventé avec votre task-force anti-écolo (Bob Assante) : nul doute que ce freluquet en sera vert de jalousie !!

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 10:15

velibmort--01-_s.jpg

 

Trouvé sur le Prado 2.0 la semaine dernière, au matin : un Vélib abandonné tout seul (sur béquille), et désossé de tout ce qui en était désossable. Voilà qui complète et illustre utilement notre autopsie du Vélib !... Si des fois ça traversait l'esprit à quelqu'un : nous n'y sommes évidemment pour rien, nous ne ferions JAMAIS de mal à un vélo, fut-il nucléaro-publicitaire Decaux...

 

velibmort--2-_s.jpg

 

D'ailleurs s'il fallait une preuve supplémentaire que ce n'est évidemment pas un cycliste qui a fait ça : il aurait au moins récupéré le cablage de freins, les pédales et tout un tas d'autres choses utiles et réutilisables. Réduit à sa plus simple expression, et avec un pneu crevé pour faire bonne mesure, la pauvre bête a sans doute dû être ramassée depuis par un croquemort à Vélib (à moins qu'un riverain ne l'ait mise à la benne) : en tout cas elle n'était probablement plus réparable....

 

velibmort--3-_s.jpg

 

Il s'agit donc là d'un acte de vélophobie caractéristique, comme on espérerait ne plus en voir à Marseille (l'auteur de ce post a déjà retrouvé son vélo démoli, sans autre forme de procès ni trace de tentative de vol, à la sortie d'un concert...). Le seul intérêt de ce triste fait divers est de révéler que sous ses capots disgracieux, même un Vélib recèle la grace naturelle d'un vélo de Leonardo Da Vinci :  ainsi désossé, il est finalement assez élégant.

 

C'est donc ici, et nulle part ailleurs, que vous trouverez son épitaphe cycliste, qui vaut d'ailleurs pour toutes les futures bicyclettes "Le-Vélo" qui seront victimes de vandalisme fatal :

 

Il a rêvé d'être aimé

D'être très utilisé,

Il ne fut que rar'ment loué,

Et plus souvent violenté.


Il est mort assassiné,

D'un acte vil et tordu,

Vélophobe tu mérit'rais

Un très grand coup d'pied au c...

 

Repose en paix, malheureux Vélib...  Puisses-tu te réincarner en fringante bicyclette, et dans une ville où tu seras aimée et respectée.

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 14:29

Bon, promis, on ne va pas mettre en ligne des photos à chaque vélorution (d'ailleurs, celles de mai dernier n'ont jamais atteint le web, alors qu'on y fut largement plus nombreux qu'en juin, effet "Critical Mass" sans doute...) Mais quand même, en voici quelques-unes de juin 2011, pour rappeler un peu l'intérêt de la balade, qui a lieu une fois par mois, tous les premiers vendredis du mois.

  velorutionjuin11 (01)

 

Toujours plus de montures mystérieuses et casse-gueule (heureusement, parfaitement maîtrisées).

 

velorutionjuin11 (2)

 

  Un peu moins de monde cependant, que les mois précédents : il faut dire qu'il avait plu dans la journée et qu'il menaçait, selon Météto-France, de re-pleuvoir dans la soirée... Une centaine de vélos, peut-être ? (non, on ne voit pas tout le monde sur ces photos !)

 

velorutionjuin11 (3)

 

  Attention quand même à bien garder l'objectif en vue : la Vélorution une fois de temps en temps c'est (déjà) bien, mais une manifestation répétitive n'a réellement de sens, et de poids, que si les manifestantEs sont nombreux/ses à chaque fois ! Et d'ailleurs, plus on est de fous, plus on y est en sécurité....

 

velorutionjuin11 (4)

 

La plus belle piste cyclable nocture de Marseille : la rue de Rome, débarrassée de ses bus / taxis / livreurs / scooters / contrevenants divers...

 

velorutionjuin11 (5)

 

velorutionjuin11 (6)

 

Peu de photos de la balade puisqu'éclairage nocturne et bolides, font mauvais ménage photographique ! Il faudra donc venir par vous-même voir ces merveilleux fous pédalant sur leurs drôles de machines.

 

velorutionjuin11 (7)

 

Bref, même un peu moins nombreux, nous fîmes comme toujours une grosse et plaisante randonnée musicale, qui nous a encore mené aux 4 coins de Marseille, en toute sécurité (auto-assumée), avec fin festive (et moins sombre qu'il n'y paraît) sur les plages du Prado... Merci à l'organisation toujours efficace de cet événement, bouffée d'oxygène mensuelle des cyclistes du quotidien !

 

Au fait, en juillet, la La Vélorution, c'est à Paris que ça se passe !

 

 En souvenir, 2 ou 3 vidéos par ici !

 

Bonus : Et schplaf ! le Cycliste : les racines du mal ...

 

Allez, parce qu'on vous aime bien, un petit bonus, on sait que vous les aimez ! Où l'on comprend que c'est dès le berceau, qu'il faudrait prendre les chauffards... et peut-être d'abord, cibler ceux qui leur apprennent à conduire.

 

etschplafautoecole (01) sm

 

Les cyclistes enragéEs savent bien qu'à Marseille (comme ailleurs peut-être, ou plutôt un peu plus qu'ailleurs ?), les voitures d'auto-école mal garées sont un danger courant, surtout en fin d'après-midi, quand elles se mettent à la rasbaille en double-file, pour attendre l'aspirant-bagnolard...

 

etschplafautoecole (02) sm

 

Ici, donc, péché véniel puisque "BM 058 LA 13" n'est "que" garée sur un passage clouté, même pas en double file : du moment que vous n'êtes pas résidentE du boulevard du Prado, à mobilité réduite et/ou à poussette, aucune raison de vous plaindre !

 

Si ça se trouve, ce n'est même pas fait exprès : la voiture est garée pile devant chez un marchand de lunettes, où le moniteur s'est peut-être justement arrêté en constatant qu'il n'y voyait plus rien... Et enfin, c'est marqué dessus : cette auto-école fait un geste pour la planète : elle éco-conduit ! Alors ! Ca vous la coupe, ça, non ?

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Et schplaf ! Le cycliste...
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 14:50

(En noir : contribution externe reçue samedi dernier d'un "admirateur anonyme" du Collectif Cyclistes EnragéEs, et qui en devient donc membre de fait, merci à lui !)  

 

schplaf-elues--01-_s.jpg

 

Bonjour, dans la  série faites ce que je dis...
Bagnoles d'élus (comme cette BE-350-YZ 13 ) garées sur le trottoir de la Canebière à l'occasion de la dernière réunion de "concertation" sur la semi- piétonnisation" du Vieux Port, le 25 mai. S'il avaient pu ils les auraient rentrées dans le théatre du Gymnase ! On suspecte fortement les élus présents à la réunion mais, en attendant les résultats des recherches de traces d'ADN sur les banquettes arrières, ils sont toujours présumés innocents : Patrick Mennucci, Yves Moraine, Josette Sportiello, Solange Biaggi...

 

schplaf-elues--2-_s.jpg

 

Aucun d'eux ne se permettrait bien entendu de se garer comme un jean-foutre sur le trottoir de la Canebière (comme cette 426 AKR 13 ), requalifiée à si grands frais, les nôtres d'ailleurs, pour faire circuler un tramouais d'opérette... D'autant plus que cette réunion avait été l'occasion d'entendre de leurs  bouches les diatribes habituelles sur l'incivisme des marseillais, le laxisme de la police et la nouvelle solution miracle technophilique, la vidéosurveillance, censée nous transformer Marseille en Monaco sur Bouches du Rhône.

 

 schplaf-elues--3-_s.jpg

 

 Jamais deux sans trois, après le Gymnase, l'Alcazar. Dès le lendemain matin, 8h 30, c'est au tour de Nora Preziosi, alias AC-815-SP 13 , d'occuper la place où devrait plutôt être installé un parking vélo, devant l'Alcazar. Encore une qui va se plaindre du voyou qui a usurpé sa carte de visite et l'a mise sur le parebrise... Circonstance atténuante, il voulait sûrement apprendre à être parent grâce à Nora...

 

La prochaine session de conférence organisée à l'Alcazar aura pour thème : Etre un élu respectueux de ses concitoyens, ça s'apprend. Avec la participation de Nora, Patrick, Yves, Josette, Solange et tous leurs petits copains qui se croient tout permis, parce qu'ils ont bagnole à chauffeur et cartes de visite sur le pare-brise.

 

Et voici 2-3 ajouts du CCE pour conclure :

- sans préjuger en effet de la propriété des voitures, le premier de vos suspects se déplace plutôt à moto (ceci n'est en aucun cas un alibi !) : il mérite toutefois bien d'être inculpé, au moins pour l'ensemble de son inaction en matière d'installation de pistes cyclables dans son secteur.

- voici une reformulation proposée à la session de conférence que vous appelez de vos voeux :

Etre un élu respecté de ses concitoyens, ça se mérite !

Et une bonne nouvelle pour finir à propos des voitures d'éluEs irréprochables : les rétros de leurs voitures sont aussi flexibles que les autres, leurs pare-brise, aussi salissants et leurs carosseries, aussi collantes...

 

Bonus ! 

etschplaf-voile--1-_s.jpg

 

Allez parce qu'on vous aime bien, voici un bonus : un "Et Schplaf !" pris à moins de 500 mètres de la Fête du Vélo de Marseille 2011, avec le concours de " AR-422-BZ 83 " .. Comme pour illustrer notre post montrant, malgré sa convivialité et sa franche réussite, en quoi cette fête est, hélas, insuffisante à Marseille pour faire avancer le vélo dans la tête des gens....

 

etschplaf-voile--2-_s.jpg

 

Cher AR-422-BZ 83, vous qui conduisez un 4x4, BMW, immatriculé dans le Var, comme c'était dimanche, vous n'aurez que 3 autocollants à décoller, un essuie-glace à repositionner (s'il est cassé, c'est pas nous !) et un rétro gauche qui, malgré le bruit étrange qu'il a fait, ne semble pas tout à fait hors d'usage. Vous vous en sortez bien !

Au fait, vous connaissez le point commun entre un 4x4 BMW et des hémorroïdes ?

 

En parlant d'éluEs, encore un petit bonus : un lien vers une belle photo de la voiture 875 BVY 13, qui serait celle du porte-parole d'Europe Ecologie Les Verts, garée en plein passage clouté, lors de l'inauguration de l'Ecomotive.  Voilà qui mériterait bien un bon coup de pied au fondement, fut-il vert, de ce chauffard doublement impardonnable.

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Et schplaf ! Le cycliste...
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 08:00

Eh oui, que voulez-vous, pour attirer l'attention, de nos jours, il faut des titres percutants ! Celui-ci est bien sûr volontairement provocant, mais ne doit surtout pas être pris au pied de la lettre : il mérite donc quelques explications !

Flyer rectoA5 PC version web

 

 Bien entendu, la Fête du Vélo est un événement annuel joyeux et convivial, organisé par le très méritant Collectif Vélos en Ville, et il se trouve qu'en 2011, ce dimanche 29 mai 2011, son programme détaillé est particulièrement riche et alléchant : il serait bien dommage de s'en priver par mauvaise humeur !


Il n'en reste pas moins que la Fête du Vélo, tout comme la Journée de la Femme, ne devrait pas exister dans un monde meilleur. Pensez-y, car c'est exactement le même concept : célébrer sur une seule journée un concept de respect mutuel qui devrait naturellement s'appliquer tout au long de l'année ! Or, comme on le lit régulièrement sur notre blog, 364 jours par an, les cyclistes ne sont pas DU TOUT à la fête à Marseille !

 

etschplaff (2) s

 

Nous avons distribué, à l'occasion de la Fête du Vélo 2010 (il y a un an presque jour pour jour), un tract explicatif aux participants, qui détaillait en quoi l'existence de cette Fête était pratiquement insultante dans une ville comme la nôtre. Strasbourg a-t-elle besoin d'une telle fête, avec ses 450 km de pistes cyclables sécurisées ? Non, bien sûr que non : elle a fait sa Vélorution il y a 25 ans !

 

Car un an après la Fête précédente, on constate que, si quelques mètres de piste cyclables ont bien du être éructés de ci, de là, si la Communauté Urbaine Marseille-Provence-Métropole a récupéré la compétence des aménagements cyclables, pas un itinéraire n'a été complété ou sécurisé, pas un tronçon de piste n'a été repeint ou mieux signalisé : pas une ligne de notre tract de juin 2010 n'est, hélas, à changer !

  pistecyclableinterdite

La seule amélioration notable, mais très anecdotique, est la disparition des fameuses pistes cyclables interdites aux cyclistes du Prado 1.0. Et encore, le Collectif Cyclistres EnragéEs a-t-il du les déboulonner lui-même pour accélérer la manoeuvre, presque 6 mois après que la Loi ait rendu cette interdiction illégale !

 

Nous ne croyons pas au futur et hypothétique "Schéma Directeur des Modes Doux" sur lequel travaille la CU-MPM et qui sera peut-être, avec de la chance, développé à partir de mi-2012. D'ailleurs nous ne croyons plus aux promesses des éluEs, fussent-ils bleus, rouges, roses ou verts tendre, qui viendront comme chaque année se pavaner lors de la Fête, sur leur vélo des dimanche-à-la-campagne, bien à l'abri d'une sécurité assurée bravement par des bénévoles du CVV ou de la Vélorution de Marseille...

 

piste-disparue (2) s


Nous croyons dans le panneau,  dans le pinceau et même, dans une vraie répression du stationnement dangereux, les seules choses qui viendraient enfin nous éviter de risquer nos vies tous les jours !

 

Voilà déjà un an que le CCE s'énerve contre les aménagements idiots réalisés ou à venir de la ville de Marseille, ainsi que contre tout ce qui met la vie des cyclistes en danger, produit des documents sur la difficulté de faire du vélo à Marseille, analyse pourquoi le Vélib Decaux est voué à l'échec dans cette ville, ou encore réalise des actions modestes et pataphysiques pour attirer l'attention des édiles sur leur pitoyable gestion de l'opportunité cycliste.

 

detourn-gaudin


Nous continuerons ce combat, car ne vous y trompez pas, au vu des intérêts et des lobbys en jeu (bétonneurs, publicitaires, chauffeurs de taxi et autres édiles bagnolophiles...), c'en est un ! Nous avons la conviction que personne ne viendra nous offrir l'arrivée réelle du vélo à Marseille, il va encore falloir pédaler de rage, gueuler bien fort pour se faire entendre et, s'il le faut, plier quelques rétroviseurs pour attirer l'attention des chauffardEs...

 

PF1-vélo (03)


Nous répétons pour conclure que nous sommes preneurs de toute contribution à notre action, non violente mais résolument agitatrice : cyclistes (et piétonNEs qui êtes nos alliés objectifs) vous êtes les bienvenuEs ! En attendant et pour une journée, fêtons donc ensemble et "sans arrière-pensées" le Vélo à Marseille : Vive le vélo, véhicule d'avenir !

 

Collectif Cyclistes EnragéES, Marseille, le 29 mai 2011

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 09:18

Aaaaah, le Boulevard Chave (13005). On y avait déjà repéré un bien joli Et Schplaf !, et même un deuxième, mais on s'était dit qu'on était loin du compte et qu'il faudrait revenir. Un petit tour un samedi après-midi de mai, nous a permis de repérer, en un seul passage (sur les 2 trottoirs  quand même), pas moins de 15 possibilité de crash cycliste !

Bon, les marseillaisES seront sans doute peut-être peu dépayséEs, mais songez aux estrangers qui lisent ce blog : ils ont bien le droit de rigoler un peu à nos dépens (rigoler jaune quand même, hein).

 

SchplafChave--01-_s.jpg

N°1 : Stationnement en épi-pour-pas-dépasser sur la route : un classique marseillais (les résidents du Boulevard Longchamp, 13001, en sont également friands). C'est moins fatigant qu'un créneau, on est samedi non ?

 

SchplafChave (2) s

N° 2 : Pareil, mais en rouge. Bien sûr il est très possible de foncer plutôt dans une de ces dames ou dans le vieux monsieur, qui ont quand même l'air plus tendres au contact qu'un capot de Clio...

 

SchplafChave (3) s

N° 3 et 4 : mobylette-pleine-piste - tellement classique qu'on l'aurait même pas compté : au fait, on vous a déjà parlé du crachat-sur-selle ? Eh oui, le vélo est un sport très expectorant et c'est une manière explicite de signifier votre désapprobation...

Par contre, sauf si vous êtes très en colère, ne donnez jamais un gros taquet dans un rétro de scooter : la machine entière se casse généralement la gueule par terre... Bref, en y ajoutant la très typique mini-décharge publique de bord de poubelle, on le compte pour 1.

Plus 1, notre numéro 4, pour un créneau marche arrière foireux : la voiture noire un poil plus loin.

 

SchplafChave (4) s

N°5 : à ne pas confondre avec les numéros 6 et 7.

 

SchplafChave (5) s

N° 6 : à ne pas confondre avec les numéros 5 et 7.

 

SchplafChave (6) s

N° 7 : à ne pas confondre avec les numéros 5 et 6. Au fait, suite à un accrochage malencontreux avec unE cycliste enragéE, l'une de ces voitures n'a plus de rétroviseur droit, sauras-tu deviner laquelle ?

 

SchplafChave (7) s

N° 8 : tout à fait banal, mais il en faut bien un pour arriver à 15...

 

SchplafChave (8) s

N° 9 : A la réflexion celle-là aurait pu se garer franchement mieux vu la place à sa gauche : elle mériterait aussi de ne plus avoir de rétroviseur...

 

SchplafChave (10) s

N° 10 : La ça devient intéressant : un chantier pleine piste cyclable (avec l'ombre, on distingue mal le marquage des lignes au sol en pavés, mais il est bien là. Rien à redire à part qu'il n'y a absolument pas de panneau "attention chantier" ou autre...

 

SchplafChave (11) s

N° 11: même chantier, mais qui cette fois prend à peu près tout le trottoir. Il est déjà mieux signalé, d'ailleurs la flèche bleue indique clairement de quel côté passer : allez donc vous embroncher la tête dans le mur !

 

SchplafChave (12) s

N° 12 : Celui-ci est sans doute le plus étonnant du Boulevard Chave, et il est pérenne : cette sorte de grosse boîte (un poste électrique sans doute ?) a été benoîtement installée en pleine piste cyclable, sans aucun contournement prévu, faisant preuve d'un j'menfoutisme assez splendide.

 

SchplafChave (13) s

  N° 13 : Et du coup, le numéro 12 laisse derrière lui un tout petit tronçon de piste cyclable objectivement inutilisable jusqu'à la rue très proche : un cafetier a donc tout naturellement pensé à y installer une jolie terrasse. Certes en arrivant dans ce sens-là, on vient de contourner le poste électrique, on est plus à ça près.

 

SchplafChave (14) s

Il n'empêche que dans l'autre sens, le N° 13 est ni plus ni moins qu'une terrasse de bar qui surgit pleine piste cyclable sans crier gare. On suggèrerait d'ajouter une jardinière devant, ou un panneau "Allez vous jeter aux Goudes, les cyclistes !" pour parfaire le tableau.

 

SchplafChave (15) s

  N° 14: au bout de 3 scooters mal garés, on a dit qu'on comptait pour 1 ! Les deux premiers sont particulièrement vicelards car ils dépassent juste assez pour faire ch... le monde, mais n'offrent aucune prise. Le troisième, au fond, permet par contre une éructation de bon aloi, en pleine selle. D'ailleurs le propriétaire nous a vu et n'a rien osé dire, ce qui signifie qu'il a compris le message.

 

SchplafChave (16) s

  N° 15 : En continuité logique de tout cela, un cafetier dont la terrasse est des deux côtés de la piste cyclable a installé, en guise de ralentisseur, son menu en pleine piste cyclable. Ca étonne quelqu'un ? Nous, non. Ce qui n'est pas marrant avec ce modèle de menu-là c'est que c'est comme un culbuto : on a beau le pousser, il revient en position verticale. Impossible de le foutre par terre dans un grand fracas comme le modèle "tréteau", ce qui est quand même bien plus défoulatoire et très pédagogique ...

 

Voilà donc, samedi après-midi sur Chave, jour de promenade, d'enfants, de poussettes et de vélos à roulettes, dans ce quartier d'habitation très dense, ce qu'on pouvait voir sur les pistes cyclables... Les Chavistes ont de la chance : aucun membre actuel du CCE n'habite sur ce boulevard, et on ne va pas tous les jours à la gare de la Blancarde.

 

Mais attention, ça ne durera peut-être pas toujours. Le nombre de sympathisants de notre collectif grandit de jour en jour et la page "Comment faire comprendre à une voiture qu'elle est mal garée" caracole toujours en tête de la fréquentation de ce blog ...

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Et schplaf ! Le cycliste...
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 10:07

(NdCCE : en noir, contribution externe : grand merci à Mathieu !)
Me promenant rue de la République (aménagement réputé pour ses larges pistes cyclables), je lis sur les affichages publicitaire de notre bon JC DECAUX que MPM organise un (tenez vous bien) "PLAN CLIMAT" étoffé de bonnes résolutions. La résolution mise en valeur sur l'affiche est la numéro 2: "POUR ALLER AU BOULOT JE PRENDS MON VELO" (que voici :

Résolution-n-2
Je me dis alors qu'enfin MPM et notre autoritaire M. CASELLI vont prendre des décisions en faveur de l'utilisation du vélo dans la Communauté Marseillaise. (Eux-même qui, depuis qu'ils en ont repris la compétence, n'ont pourtant pas trouvé un euro pour repeindre ne fut-ce qu'un mètre de piste cyclable dans Marseille...)

C'est plein d'enthousiasme que je me rends sur le site internet présenté sur l'affiche afin de prendre connaissance des ces initiatives. Et là déception, rien... ou presque. J'ai déjà mis un peu de temps à comprendre de quoi il s'agissait, puis j'ai fini par comprendre que MPM a déposé (avec nos sous de nos impôts) la marque BILAN CARBONE (R) dont on ne comprend pas trop l'utilité.

 

Pourquoi ne pas utiliser des méthodes de calcul des rejets de CO2 déjà existantes? Non, il faut être en adéquation avec la droite ligne de la communication à MPM, c'est à dire qu'un vélo en libre service payant s'appelle un LE VELO (R) et qu'un bilan de nos émissions de carbone s'appelle un BILAN CARBONE (R).

(NdCCE : sauf erreur, le Bilan Carbone est une marque nationale de  l'ADEME, correspondant à une méthode normalisée de mesure des émissions :  pour le nom, la CU-MPM n'y est pour rien... cela étant c'est un diagnostic, pas un plan d'actions et encore moins, des actions concrètes : faire le lien avec la promotion du vélo est donc fort prématuré, voire légèrement malhonnête de leur part...)

 

Mais revenons en à notre sujet, à savoir les déplacements en bicyclette. On cherche, on cherche sur le joli site internet comment circuler en vélo va être rendu plus aisé dans les semaines, mois, années, décennies ou siècles à venir à Marseille. Et puis, au détour d'un clic on tombe sur les actions que MPM engage:
"Vélos et modes doux : Actuellement, 1 000 vélos en libre service (Le Vélo) répartis sur 130 stations sont utilisés quotidiennement par les administrés. Entre 5500 et 6500 prises de vélos par mois sont effectuées. Cette action s’inscrira dans un Schéma directeur des modes doux, en cours de réalisation. Un diagnostic des besoins en transports alternatifs, notamment pour le développement des véhicules électriques, est également en cours"

On apprend donc qu'un LE VELO (R) de JC DECAUX est utilisé 6 fois en moyenne par mois à Marseille, là ou le VELIB (R) parisien est utilisé 3 fois ... par jour ! Et surtout rien de nouveau ne va être fait. Aucune annonce, aucun aménagement... tout va bien il y a déjà suffisamment de cyclistes à Marseille...

 

Conclusion : Réjouissant chiffre en effet que celui-ci, fourni par la CU-MPM elle-même, qui ne fait que confirmer de façon éclatante notre diagnostic d'il y a quelques mois, celui du fiasco du Vélib à Marseille.

 

Et pendant ce temps-là, la Ville de Marseille continue à considérer le vélo uniquement comme un loisir événementiel, organise un deuxième Vélotour payant dans la ville (avec d'autres grands amis de l'environnement...). Au fait, la Ville de Marseille et la CU-MPM ne manqueront pas non plus de lâcher leur obole pour l'1/365ième du temps où le Vélo est en Fête à Marseille...

 

Du Pain et des Jeux, Panem et Circenses, c'était justement le sujet du tout premier post de ce blog !!

 

Une brève pour finir : une pétition à signer pour obtenir enfin la mise en place nocturne du service Le Vélo à Marseille.

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • : Le collectif des cyclistes marseillaisEs qui ne veulent plus être gentilLEs........... (Félicitations, insultes, contributions bienvenues : collectifcyclistesenrageEs[a]yahoo.fr)
  • Contact