Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 10:27

Alors là ils se sont surpassés. Désolé, notre avisé collègue MF l'avait déjà écrit sur son blog il y a un mois mais nous, on est un peu bébêtes, on avait pas pigé, Michel, on est pas tous urbanistes et cérébrés, faut nous faire des dessins quoi enfin !

 

Reprenons l'affaire au début : une petite image vaut mieux qu'un long discours, en l'occurence un zoli dessin imprimé et affiché partout avec nos sous, via un co-financement Caselli-Gaudin-Guérini-Vauzelle !! Belle unanimité et beau quatuor, sur un projet pour le moins alléchant : bon d'accord, ça concerne environ 100 mètres de rue à tout casser mais enfin, ne boudons pas notre plaisir ou on va encore nous traiter de rabats-joie !

 

caneberessvoitures.jpg

Pour bien se faire comprendre nous avons entouré trois choses en rouge sur le dessin : le "+ vélos" sans ambiguïtés et, juste pour les illettréEs, trois petits personnages masculins et féminins qui vont à vélo sur le bas de la Canebière.

Bref : plus de bagnoles, toujours pas de pistes cyclables mais bon, les vélos pourraient aller et venir tranquillement parmi leurs copains les piétons, comme ils le font déjà un peu partout (et avec tant de bonheur) sur des "espaces partagés" (copyright Ville de Marseille !) que le monde entier nous envie.

Ce sera d'ailleurs aussi le cas en bas sur le Vieux-Port semi-piétonnisé puisque, comme vous le savez déjà, il n'y aura pas de pistes cyclables sur le Vieux-Port.

 

Mais voilà-t-y-pas qu'un Arrêté Municipal de la Ville de Marseille, l'Arrêté n° CIRC 1201921 du 29.02.2012, rédigé avec la délicatesse d'un demi-de-mêlée par la bien nommé Véronique IBANEZ, Chef de Division de la Réglementation, vient préciser un peu les choses.

Vous n'avez pas eu envie de le lire en cliquant sur le lien ? Ca ne fait rien, puisqu'on est un peu bêtes, on vous dit, nous on a traduit tout ça sur un plan, en dessin !

 

canebiere sans velos

 

Bon c'est un peu petit mais c'est lisible. Alors voilà ce que ça donne, croyez-nous sur parole SVP, puisque vous êtes trop feignantEs pour lire le texte... En fait le diable se niche dans un détail : les panneaux d'interdiction en rouge (Bas et Haut Canebière, sortie Rue Beauvau, sortie rue Albert Premier, sortie Cours Saint-Louis) concernent tous les véhicules sauf les bus, DONC... les vélos y compris !

 

Ces petits malins de cyclistes diront : " Oui, mais euh, 'tendez, euh, si je débouche à vélo par la rue Paradis ou par la rue St-Ferréol, personne me dit de pas tourner à gauche !" FAUX ! La voie descendante (en bleu) est explicitement réservée aux bus depuis le Boulevard Dugommer, c'est le même tout premier alinéa de l'arrêté (finalement vous auriez quand même dû le lire...)

 

Conclusion : Le bas de la Canebière est bien interdit aux cyclistes. Hey, les gars ! Gégène, Jean-Claude, Jean-Nono, Mimi, vous n'avez pas bien compris, on va le répéter plus fort :  

AVEC VOTRE AMENAGEMENT ET VOTRE REGLEMENT ACTUEL, LE BAS DE LA CANEBIERE, QUI DEBOUCHE SUR LE VIEUX PORT OU QUI EN VIENT, EST INTERDIT AUX CYCLISTES !

 

mini-pc (2) s

 

Autant dire que la station Vélib' de la rue Reine Elizabeth est condamnée à péricliter... Et puis c'est dommage, il y avait sur la rue Albert-Premier une si belle piste cyclable, la plus petite de Marseille !, eh ben elle ne servira vraiment plus à rien (déjà que...)

 

Et c'est nos 4 piliers (CU-MPM, Ville de Marseille, Conseil Général et Conseil Régional) qui sont plaqués tous ensemble, façon arrêt-buffet, par cette brave (et balèze !) Madame IBANEZ. Qu'est-ce qu'on dit à Véro ?

 

Ah, au fait, cet arrêté Municipal est valable jusqu'à la fin du Monde et même un peu après : jusqu'au 31.12.2012.

Et comme le fait remarquer Marsactu, c'est bien un procès-verbal que risquent désormais les cyclistes là-en-bas !

Oui oui, à Marseille, on interdit désormais la bagnole et le vélo en même temps.On vit une époque formidable, vraiment !!

 

Mise à jour, 19 avril 2012 : 

Grande Manifestation « Canebière pour les vélos »

(information issue de la Newsletter du Collectif Vélos en Villes)

 

Rendez-vous samedi 5 mai à 15H00 place Léon Blum, départ de la parade 16H.

En effet, il ne vous aura pas échappé le fait que le bas de la Canebière a été récemment piétonnisé... L'accès au bus reste préservé alors que les vélos sont prohibés ! Il n'en fallait pas plus pour mobiliser tous les cyclistes et sympathisants marseillais qui souhaitent dénoncer la galéjade ! Ainsi, une grande manifestation partira des allées Gambetta, le samedi 5 mai, à 16h, descendra la Canebière jusqu'au Vieux Port pour finir vers 18h au Courant Vert, à la Plaine, qui nous accueillera avec un buffet bio. Cette manifestation sera précédée d'une heure festive, avec goûter, et animation pour petits et grands, de 15 à 16h, sur les Allées Gambetta. Cet événement est créé en partenariat avec Vélo-utile et Vélorution Marseille.

 
Excellente initiative : venez donc gueuler un bon coup avec nous contre la bêtise de nos éluEs ! LE 5 mai, à la veille d'un "grand changement", ce sera pile le bon moment !

 

Remise à jour, 26 avril 2012 :


Selon un  article de La Provence du 26.04.2012 (excellent car précis, pour une fois, et qui nous cite à plusieurs reprises), signé Agathe Westendorp, l'Arrêté Municipal imbécile doit être abrogé sous un mois. A surveiller, donc !


Par ailleurs il paraît désormais bien acté que les vélos vont devoir cohabiter avec les bus (et donc aussi avec les taxis), sur la Canebière comme sur le Vieux-Port, où il n'y aura pas de pistes cyclables. Mais de tout ça, vous savez déjà ce qu'on en pense... Et nous conservons donc toutes les raisons de manifester le 5 mai !

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 13:54

Oui bon c'est vaguement grossier voire racoleur, comme titre - surtout si on a l'esprit mal tourné comme vous ! Mais depuis le temps vous devriez le savoir, nous sommes un blog cycliste et ne se livrant JAMAIS au moindre mauvais esprit. Nous parlions donc évidemment de ... la plus petite piste cyclable de Marseille !

 

mini-pc--1-_s.jpg

 

Et sauf erreur, on pense l'avoir dénichée dans le 13001, chez M'sieu Patrick MENNUCCI donc (et Dieu sait que la barre était déjà placée ... très bas) : rue Albert-Premier, entre la Canebière et le Centre-Bourse, 14 mètres de longueur estimée à la foulée de pied !! Et bien entendu, pas de connexion détectable avec une autre piste qui passerait d'un côté ou de l'autre (et dont la jonction aurait pu accidentellement étre masquée par des travaux).

 

mini-pc--2-_s.jpg
Non, ici, on a bien un de ces exemples d'un métrage de piste cyclable ajouté au petit bonheur, sans doute juste pour la statistique. Du coup on ne sait si l'on doit rire ou pleurer devant l'indigence de cette pauvre petite chose. On se demande ce qui se passe dans la tête de l'employé (municipal ou sous-traitant à qui l'on fait tracer une piste cyclable de 14 mètres... Peut-être pas grand-chose, ou alors l'impression de faire un boulot de c..., qui sait ?

 

D'autant que pour un peu elle serait presque marquée au sol correctement, côté pile (le pâté vert et le cycle peint), voire côté face (si l'on considère que le panneau "absence de marquage" peut constituer une alerte suffisante à un cycliste qui se croirait en sécurité sur 14 mètres cyclables...). Mais quand même, une piste cyclable dont la longueur est largement inférieure à celle d'un triple saut de niveau régional, c'est franchement du foutage de gueule, non ?

 

mini-pc--3-_s.jpg


Bon, puisqu'on parle de région, tant qu'on y est, on vous en fourgue une autre du quartier, de piste cyclable pas bien longue et pas brillante (dans les deux sens du terme), surtout pour une rue (la rue Sainte-Barbe) qui monte au Conseil Régional, haut lieu de la culture écologiste s'il en est : il appert que les éluEs cyclistes vertEs de la Région PACA ne sont guère indisposéEs pour monter à l'hémicycle par l'aménagement indigent qu'on voit commencer ici dessus... Il est vrai que leur porte-parole par exemple, quand il n'est pas occupé à mal garer sa voiture, semble se déplacer presque exclusivement en scooter...

 

mini-pc--4-_s.jpg

 

Bref, on voit finir cette piste juste là (enfin avec de bons yeux)... Bon au moins, ce n'est pas un double sens cyclable (qui ici serait relativement malaisé). On a quand même envie d'envoyer nos pièces jaunes à la Mairie pour lui payer un pot de peinture verte et un rouleau de blanc... Cela étant on peut peut-être faire encore mieux : tout contribution sur une image de piste cyclable plus courte que la nôtre (ou comparable) sera mise à l'honneur ici, bien sûr !

 

A propos de mini piste cyclable, quelques jours plus tard, Carfree relève le défi et lance la collecte (sur toute la France) de la plus petite piste/bande cyclable : à première vue Aulnay-sous-Bois a des spécimens 3 fois plus petits que Marseille : humiliation, nous ne serions donc pas les pires cette fois-ci ?! AmiEs cyclistes, aidez-nous à restaurer l'honneur phocéen !!

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 15:44

On s'est déjà moqués ici, et fort peu charitablement, du contre-sens cyclable de la Rue Fontange, piège assassin à vélos qui a mis près d'un an à obtenir des panneaux corrects et visibles...Et qui encore aujourd'hui envoie les cyclistes en contre-sens à un carrefour face à 2 sens interdits, où ils n'ont d'autre issue théorique que de faire demi-tour... comme l'a fait remarquer le CVV il y a des mois de cela.

 

Rue-de-paris--1-.JPG

Mais voici qu'au détour d'une balade dans des quartiers plus septentrionaux, on est tombés sur une petite perle : celui de la Rue de Paris, de contre-sens cyclable ! A première vue, rien à dire : le double panneau est très précis : le stationnement est autorisé en épis, il y a 2 voies de voitures montantes et une voie de vélo descendante (assez visible, pour une fois, il y reste même un peu de peinture verte et des symboles cyclistes).

 

Rue-de-paris--2--copie-1.JPG

Forts de nos expériences passées, on monte sans s'emballer au prochain carrefour (rue Désirée Clary) pour vérifier ce qu'il en est dans l'autre sens et là encore, rien à redire : sens interdit sauf vélo, panneau et marquage au sol de piste cyclable : on commence à se dire que les ingénieurs qui ont oeuvré ici (Euromed ?) connaissaient leur boulot et on fait un aménagement in-tel-li-gent... Et inespéré, à Marseille !

 

Rue-de-paris--3-.JPG

  Mais continuons encore un peu en nous retournant à nouveau à ce carrefour Clary/Paris, vers la suite de notre montée de la Rue de Paris : au sol, le contre-sens cycliste continue, il y a même un parking 2 roues... Mais qu'en est-il du double panneau qui devrait en principe apparaître, celui qui rappelle le stationnement en épis et le contre-sens cyclable, le même qu'au carrefour précédent ? On l'aurait donc oublié ?

 

 

Rue-de-paris--4-.JPG

Faisons trois pas de plus pour nous retourner : eh bien non, il est bien là, le double panneau en question, indiquant le stationnement en épis, la double voie montante et la piste cyclable descendante. C'est juste... qu'on l'a scellé, accroché et vissé DANS LE MAUVAIS SENS !! Ben ouais : vérifiez, si vous ne nous croyez point.

 

On fait ce qu'on peut pour ne pas être plus méchants que de raison, sur ce blog. Mais force est de constater que l'on a eu affaire ici, comme ailleurs, à des simples d'esprit incapables de seulement comprendre le sens de ce qu'ils accrochaient, dirigés par un contrôleur des travaux handicapé mental qui lui non plus, n'a pas réalisé l'énormité de sa faute. Parce que là, quand même, c'est du lourd : ce panneau en l'état, affiche une piste cyclable qui n'existe pas (bon, ça, encore...) et surtout invite les voitures, sur deux voies, à emprunter un sens interdit ! C'est pas merveilleux ça, comme aménagement idiot ?

 

* Le terme "simple d'esprit" utilisé à l'encontre d'ouvriers ayant réalisé l'installation semble avoir un peu heurté certains lecteurs (cf forum vélotaf). Cependant réfléchissez-y : y voir une insulte, c'est bien partir du préjugé qu'un ouvrier serait moins intelligent que ses donneurs d'ordre (et donc, qu'il ne faudrait pas le dire). C'est justement parce que nous croyons dans l'intelligence de la classe ouvrière que nous refusons de la traiter différemment de celles d'au dessus : quand un ouvrier accroche un panneau à l'envers, il est aussi crétin que les 3 chefs et l'éluE au dessus de lui, CQFD !

 

PS : comme on est sympas, pour éviter toute confusion en cas de réparation, on a écrit au dos de cette signalisation qu'elle était posée à l'envers, afin que les forces ouvrières des services techniques ne se trompent pas de panneau en voulant réparer la bourde. On ne sait jamais...

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 10:02

Nous relayons l'annonce : Blog cycliste enragéE cherche casse-cou tout(e) équipé(e), en armure, avec assurance-vie et vaccins à jour, pour tester contre-sens vélo installé par la Mairie du 1er secteur. Maladies incurables, candidat(e) au suicide, don du corps à la science, kamikazes frustrés, et volontaires martyrs de la cause cycliste sont acceptéEs !

    csc-grdearmee--1-.jpg

 

Ce contre-sens cycliste qui est juste TOTALEMENT délirant, a été installé "par" Monsieur MENNUCCI (ou du moins validé par lui, ou par quelqu'un de supposément compétent qu'il a nommé à la voirie), en bas de la Rue de la Grande Armée, celle qui débouche depuis la Gare (vie Boulevard de la Libération), sur les Réformés.

 

Comme de bien entendu (rappelez-vous, la rue Fontange en 2010, chez Mimique TIAN) : encore une fois, aucun marquage au sol, ni symbole cycliste, ni ligne : il n'y a rigoureusement RIEN pour protéger les cyclistes qui se lanceraient dans ce guet-apens. Et bien sûr, faut-il le préciser, le contre-sens n'est plus indiqué sur les rues du dessus (rue du Coq, rue de la Rotonde) : un cycliste survivant n'aurait donc plus qu'à faire demi-tour...

 

csc-grdearmee--2-.jpg

 

Rappelons que nous sommes en montée (avec des voitures descendantes), dans un des boulevards les plus fréquentés du quartier, en l'occurrence principalement par des voitures agacées d'avoir été coincées dans les bouchons depuis leur arrivée à Marseille. Et bien sûr qu'il contient de nombreux commerces (épiceries, boulangeries, etc), livrées à toute heure par des camionnettes de tailles variées : autant de dangers potentiellement mortels pour le Candide Couillon qui s'élancerait ici sur sa Petite Reine...

 

promesse-mennucci_s.jpg

 

Quand on pense que M. MENNUCCI veut faire une piste cyclable sur la rue Thiers pour 2010 (source : La Marseillaise, 13 janvier 2010)... Passons sur le savoureux (mais habituel) décalage spacio-temporel. Peut-être veut-il aussi l'installer en contre-sens, de haut en bas, sur cette autre artère qui irrigue toute la Plaine ? Encore de la grosse rigolade en perspective, surtout les jours de marché à la Plaine ! 

 

Encore un peu de patience, cher Pat'Ménouche, et vous aurez bientôt votre premier décès cycliste sur la conscience ! Nous vous faisons donc la même promesse qu'à votre collègue Dominique Tian : tout faire pour vous envoyer à l'ombre, si cela se produit (un peu de lecture jurisprudencielle à ce sujet pour la plage ? Pénal ou administratif ?) !

 

Dans l'attente, car on sait que vous n'êtes pas un mauvais bougre, nous permettez-vous, plus amicalement, de nous poser quelques questions sur votre santé mentale ou celle de vos sbires de la voirie ? Ont-ils déjà pris des vacances cet été ?

 

Mise à jour 1 : le CCE est dans la Marseillaise du 09.08.2011 : ce post a donné l'alarme ! L'adresse du blog est un peu fantaisiste mais peu importe, merci à M. VIELLE pour ce relais que nous espérons efficace !

Mise à jour 2 : ce panneau a sauté en moins d'une semaine ! Comme quoi parfois, être désagréable et menaçant permet d'obtenir des résultats probants que d'aller débattre des heures en réunion de concertation...

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 15:47

  pistecyclable-stcharles-MAJ

 

Décidément faut tout faire soi-même, puisqu'on ne peut faire confiance ni à Google Street View (qui a encore trop d'angles morts, malgré ses nombreuses atteintes à la vie privée), ni à la cartographie des "pistes cyclables de Marseille" réalisée par le Collectif Vélos en Ville. C'est en effet en passant Gare Saint-Charles que nous nous sommes aperçus qu'il manquait sur notre plan du post précédent, 2 "hénaurmes" tronçons de pistes cyclable sur le plan du CVV. Ca nous apprendra à croire les gens naïvement. Voici donc qui mérite d'être réparé : on a donc repris ci-dessus notre petit plan de l'autre fois...

 

StCharles-oubli2

 

Car il y a bien un premier tronçon  (ci-dessus) qui part du bas de la place des Marseillaises (c-a-d, au pied des escaliers majestueux) et s'arrête au premier croisement rencontré. Et il y a aussi de l'autre côté en face de la Gare (ci-dessous), un tronçon baroque comme seule la Ville de Marseille sait en faire, et qui longe des bâtiments administratifs depuis le boulevard Nedelec sur, oh, bien 80 mètres avant de s'arrêter comme il se doit à la rue suivante (Antoine Zattara). Bon et puis tant qu'on y était, on a rallongé à la bonne longueur le débouché de la piste en direction de la Fac (pas de beaucoup) et on a griffonné sur l'interruption de piste que le CVV n'avait pas comptée au niveau du parvis bas de la gare.

 

StCharles-oubli1

 

"Bon, et alors ?" nous direz vous. "Ca ne change pas grand chose ou bien ?" Eh ben non, ça ne change rien même, vous avez raison, c'est juste que ça rallonge un tout petit peu ce linéaire percé de mille interruptions, qui ne part toujours de rien pour arriver nulle part. Tant qu'on y est, profitons-en pour préciser que la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole a repris toutes les compétence Voirie & accompagnement de voirie (ce qui inclut les pistes cyclables). Il semble encore trop tôt pour savoir si c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle. Quoi qu'il en soit leur site n'annonce rien en matière de pistes cyclables, sauf erreur (et sa rédaction évite de toute façon soigneusement d'annoncer la moindre date de réalisation) : c'est pas gagné.

 

Ah et puis une dernière pour la Gare Saint-Charles, 2e gare de France certifiée NF Services et dont on a vu que le métro est inaccessible aux PMR : un lecteur nous signale cet amusant règlement concernant les Trains Express Régionaux (TER) : en PACA, comme dans 3 autres régions, l'ensemble des TER est interdit aux vélos pendant les heures de pointe (07-09h / 16.30-18.30), ce qui disqualifie de fait la possibilité d'un déplacement train+vélo pour le travail !! C'est pas beau ça ? Encore bravo (...tas de buses...). Cela étant, ça explique certainement mieux pourquoi il est si difficile d'atteindre la gare à vélo... non ?

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 00:00

  Ca nous avait bien fait un peu tiquer, l'autre fois, sur le document de présentation du projet d'Euromed sur les abords de la Gare Saint-Charles, qui parlait de pistes cyclables ayant été réalisées autour de la Gare. Mais après tout, après environ 10 ans de travaux, on était plus tout à fait sûrs d'avoir bien vu ce qu'il en était : on est donc allés vérifier, sans bouger, de quelques clics bien placés (sur Google Street View).

 

pistecyclable-stcharles-1_s.jpg

 

La première piste cyclable "créée aux abords" de notre Gare Saint-Charles, ultra-moderne avec ses faux arbres en plastique certifiés NF, démarre donc au départ de la Place des Marseillais, sur le Boulevard Maurice Bourdet, et remonte le long de la Gare. Effectivement si on habite sur cette place, on peut rallier l'entrée de la gare à vélo, ça reste plus sympa que de le porter dans les grands escaliers, merci.

 

pistecyclable-stcharles-2_s.jpg

 

Mais elle ne dure pas longtemps : elle s'interrompt une première fois pour laisser passer le trafic en direction de la dépose voyageurs et des parkings (le voyageur et le déposeur sont par nature pressés, il convient de ne pas les ralentir au prétexte de laisser passer un éventuel vélo). Ne soyons pas mesquins, elle reprend juste après, la piste, on distingue le petit panneau bleu rond en haut à gauche...

 

pistecyclable-stcharles-3_s.jpg

 

Mais là ça dure encore moins longtemps puisque, par un curieuse idée, on fait s'interrompre la piste cyclable quelques mètres plus loin, sur l'ensemble du parvis bas de la Gare (qui est pourtant une zone piétonne), et ce dans l'intervalle des deux passages piétons qui le ceinturent. Là encore avec un peu d'imagination on distingue au fond, la reprise de la piste cyclable pour de nouvelles aventures...

 

pistecyclable-stcharles-4_s.jpg

 

... Qui vont bientôt s'interrompre elles-aussi puisque le tout s'arrête avant même de déboucher sur le Boulevard Gustave Desplaces. Boulevard sur lequel il y a bien un petit tronçon de piste cyclable qui, comme souvent, ne part de rien pour arriver nulle part : il n'est pas relié à la Gare Saint-Charles, il n'y a donc aucune raison de le compter comme tel. On fait le tour de la Gare et on constate qu'il n'y en a pas d'autres !! (on vous épargne les images...)

 

Pour mémoire nous sommes bien à la gare principale de Marseille, 2 ou 3ième ville de France en population selon l'humeur, 15,5 millions de voyageurs annuels, gare certifiée NF Services... Ca paraît quand même énorme...

 

On va donc vérifier sur le site du Collectif Vélo en Ville qui cartographie vaillamment les pistes cyclables (en même temps, c'est pas le boulot le plus fatigant de la terre non plus, à Marseille, hein les gars ?! C'est pour rire). Et l'on s'aperçoit qu'en effet, en matière de pistes cyclables aménagées autour de la Gare Saint-Charles, cette bande qu'on vient de visiter virtuellement, d'environ, allez, 250 mètres et qui s'interrompt 2 fois, est le seul et unique aménagement !

 

pistecyclable-stcharles-cnx.JPG

 

A l'appui de la cartographie du CVV capturée ci-dessus, on distingue en effet ce morceau de piste incongru et pour le moins isolé : ils ont même encore été généreux dans leur tracé (en rose) puisqu'ils ne comptent pas la deuxième interruption au niveau du boulevard Nédelec...

 

Le CCE a donc ajouté sur leur image ci dessus, à l'usage d'un futur urbaniste (on va bien en recruter un, un jour à Marseille, même par erreur...) l'ensemble des connexions qui seraient à réaliser depuis la Gare afin de la relier aux endroits où sont susceptibles d'aller / d'où sont susceptibles de venir, des voyageurs cyclistes qui n'habiteraient pas ...sur la Place des Marseillaises.

 

Avouez que ce n'est pas le choix qui manque, il y a tant à faire qu'on pourrait même choisir entre les quartiers riches et les quartiers pauvres comme on l'a fait pour le Vélib. Alors à l'usage de ceux qui votent aux prochaines cantonales, et que cette petite (et énième) démonstration de nullité/impuissance municipale( imputable ici à M. MENNUCCI) aurait interpellé comme nous, une petite suggestion pour conclure : regardons donc si on nous parle un peu de transports doux ou pas, dans les programmes des cantonales ! Certes les Conseillers Généraux ne pourront rien faire pour les abords de la Gare Saint-Charles, mais ils ont pas mal d'autres leviers d'actions en la matière...

 

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 10:46


Voilà déjà une bonne année, sinon deux, que les travaux ont commencé sur le Rond-Point du Prado pour construire le tunnel Prado-Sud. Et on est pas prêt d'en sortir. Heureusement, la Mairie fait face : pendant les travaux, l'accessibilité continue ! Après une longue phase où il n'y avait même plus de trottoir côté pair, voilà les magnifiques aménagements "temporaires" qu'elle a réalisés.

SchplafPrado-impair--1-_s.jpg
Au départ du Rond-Point, commençons côté impair. Signalons d'abord la présence de ces blocs de béton qui tiennent des poteaux électriques temporaires. Certes un bloc de béton sur une piste cyclable n'est pas particulièrement incongru dans cette ville même pour des aménagements pérennes : le maire des 11-12ième l'a amplement démontré !

SchplafPrado-impair--2-_s.jpg
Après tout avec un peu de bonne volonté : ces blocs béton et le bord relevé du trottoir à gauche mettent une petite ambiance moto-trial outdoor bien sympathique. Et puis le passage est encore relativement large avant le passage clouté temporaire qu'on voit au fond.

SchplafPrado-impair--3-_s.jpg
Plus amusant de l'autre côté : une chicane spéciale pour vététistes et autres acrobates : environ 1 mètre de largeur au sommet d'une jolie petite butte baroque (admirez le beau travail de gacha-empeg' comme on dit par ici !), juste avant un nouveau bloc béton et un trottoir d'environ 80 cm de large à partager avec les piétons et en évitant les usagers du bus. Sportif et précis !

SchplafPrado-impair--4-_s.jpg
Attention on reste concentrés, juste avant la fin de l'arrêt de bus, un autre passage particulièrement étroit et dont la chaussée est en outre légèrement défoncée (n'oublions pas que tout ceci est temporaire !). On appréciera la robustesse du passage, surtout si on a de bonnes suspensions (au fait à Marseille, hors VTT point de salut, c'est tape-cul pour tout le monde !)

SchplafPrado-impair--5-_s.jpg
C'est donc avec un soulagement certain qu'on retrouve notre bien-aimé espace partagé d'1m50 de large, autant dire une avenue, au vu de ce qu'on vient de traverser. Mais attention, il y a encore une petite chicane assassine au fond : un coin de pourtour d'arbre aujourd'hui abattu depuis longtemps, mais qu'on a pas jugé utile d'aplanir. Des piétons n'ont pas du manquer de s'y casser la gu...

 


SchplafPrado-pair--01-_s.jpg
Au départ du Rond-Point à nouveau, passons côté pair voulez-vous ? Ne ricanez pas devant cette photo, vous êtes bien censéE passer là avec votre vélo, quelque part entre les piétons, le bloc béton, le gros truc rouge en plastique, les moteurs garés sur le passage comme à l'accoutumée sur cette avenue. Peut-être qu'un vélo volant serait utile à ce stade ?

SchplafPrado-pair--2-_s.jpg
Suite à cet obstacle majeur, le reste paraît bien anodin : à peine un bloc béton pleine piste à se mettre sous (contre) la dent. Ne commencez pas à demander pourquoi un truc qui tient des fils (par définition de longueur réglable, donc), ne pouvait pas être mis sur le côté et pas en plein dans le passage ? On fait ce tunnel pour votre bien-être et votre salut, rappelons-le, pauvres pêcheurs bagnolards que vous êtes.

SchplafPrado-pair--3-_s.jpg
Au passage clouté suivant, aux heures de pointe tout est bouché bien sûr, il y aura immanquablement une voiture en plein passage (ces pauvres marseillaises et marseillais n'ont jamais compris cette subtilité du code de la route : on ne se gare JAMAIS sur un passage). Vous pouvez leur parler ou même leur gueuler dessus, on a souvent essayé, ça ne rentre pas dans leur logiciel de conduite...

SchplafPrado-pair--4-_s.jpg
De l'autre côté, boaf, un dernier bloc béton porte-pylone en plein passage, le dernier pour la route (ça doit en faire 4, le compte est bon), juste après les bittes en fonte du premier plan que le cycliste avisé est habitué à éviter prestement. Certes, rien de bien dangereux si on ne roule pas à plus de 8 km / h !

SchplafPrado-pair--5-_s.jpg
Et enfin, voici un aménagement pour lequel le CCE doit confesser une certaine tendresse, autre oeuvre d'un poète de la gache et de l'empègue : un magnifique complément bétonné qui élargit notamblement le passage (pourquoi ne l'a-t-on pas fait aussi de l'autre côté de la rue ? mystère). En tout cas, le petit Mounir et ses camarades n'ont pas raté l'occasion, c'est bien naturel et sans malice, d'y graver leur nom pour l'éternité ou en tout cas, pour les au moins 5 ans où l'on va traverser ce satané chantier.


Au final ces aménagements tous plus baroques et bâclés les uns que les autres font sans doute de ces 2 fois 50 mètres d'entrée du Prado 2.0, le passage cycliste le plus accidentogène de toute l'histoire de Marseille. Et pourtant dieu sait que la barre était placé haut même dans des quartiers tranquilles. La Ville et ce bon Msieu Tian comprendront donc, nous l'espérons, pourquoi tous les cyclistes censéEs roulent désormais en plein Prado, plutôt que de monter là-dessus...

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 10:32

Encore un sale coup d'alarme du Collectif Vélos en Ville : on allait passer un bon week-end et voilà qu'on apprend... qu'une consultation est en cours sur les "Aménagements du Parc Saint-Charles et de ses abords", projet porté par Euromed, organisme bétonnophile qui n'est certes pas connu pour sa philanthropie, ni même à plus fort raison pour sa vélophilie. Cf. la Rue de la République, certifiée sans pistes cyclables, où le cycliste a le choix entre les rails du tram (c'est interdit), les trottoirs (c'est dangereux et interdit à vitesse normale de vélo) et une seule et unique voie où il se fait évidemment pourrir par toutes les voitures, pressées d'aller s'arrêter au prochain feu rouge où il va naturellement les redoubler, pour recommencer le jeu jusqu'à la Joliette. Bref, aménagement imaginé par Marseille + Euromed = de quoi se méfier, grave.

 

 euromed-guesde_s.jpg

 

Premier mauvais signe trouvé en 10 secondes dans le document de présentation de l'aménagement : le mot "pistes cyclables" apparaît une seule fois en 10 pages, et pour dire qu'il y en a eu d'aménagées aux abords de la gare St Charles (super, quel dommage qu'elles ne soient pas connectées à quoi que ce soit par d'autres pistes : la Canebière, Saint-Mauront, la Belle de Mai ...). Le mot "vélo", lui, apparaît 2 fois, une fois pour signaler qu'il y a un local à vélo dans la résidence étudiante (vous voulez pas une médaille aussi, non ?), et une deuxième fois sur la dernière page pour dire que les rues "doivent accueillir bus et vélos" (comme par magie sans doute). Sur cette image générale de la Porte d'Aix, le cycliste avisé cherche naturellement la petite bête et croit la trouver ?

 

euromed-guesde-zoom_s.jpg 

Eh bien non ! en agrandissant le document original (à très haute résolution, 4 fois la largeur de son écran), le voilà bien attrapé : contrairement au projet rétrograde d'aménagement du Vieux-Port, il y a bien deux vélos ici, mais si, on les voit là, derrière l'arbre. Bon c'est des Vélib, faut pas déconner quand même,  ce bon Monsieur Decaux doit aussi y trouver son compte ! Quel rapport avec la Gare Saint-Charles et comment on y arrive ? C'est tout simple : avec un MAIL. Ben oui, bande d'ignorantEs, un mail, c'est un terme d'aménagement, ça fait moderne : une promenade qui va relier la Gare à la Porte d'Aix. Excellente idée !

 

euromed-mail_s.jpg

 

On en contemple l'image, époustouflante : on dirait bien qu'on va même pouvoir passer à vélo (plans inclinés), à condition bien sûr de zigzaguer adroitement entre les jolies dames qui l'arpentent gaiement. Faire une bande cyclable réservée pour que les cyclistes (et les minots du quartier sur divers objets roulants) puissent le traverser ou le dévaler sans risque ? Vous n'êtes jamais contents... On vous met des Vélibs sur un Mail, tout de même, si c'est pas moderne ça !

 

euromed-pelletan s

Bon, et une fois Porte d'Aix, débarqué de mon mail, je vais où avec mon vélo ? Ben pardi, rue Camille Pelletan, direction le Marché du Soleil et les quartiers Nord ! Sur cette encore bien belle image, je distingue 4 voies de couleurs différencées et les voitures semblent rouler au milieu : j'aurai donc deux belles pistes cyclables dans ce que j'imagine être une zone 30, de rencontre apaisée avec les piétons ? Incroyable, itsabeulibeubol !  Ils auraient enfin compris après tant d'années ?!

 

euromed-pelletan-schema s
Eh bien non, douche froide, il y a un schéma juste en dessous qui précise tout ça : on a pensé à tout le monde, sauf aux vélos (qui a dit, comme d'hab ?). 4 m 50 de trottoir - 2 m 50 de camionnettes de livraison (portières comprises) = 2 m d'espace à partager avec les piétons : la routine quoi... Soit dit en passant, à bien les regarder, la vue d'artiste et le schéma ci-dessus ne correspondent donc pas (4 voies de chaussée sur l'un, 3 sur l'autre)... et on ose espérer qu'on a pas prévu de faire passer les vélos sur le trottoir de droite (entre le poteau et la terrasse de café). Et voilà comment le projet ultra-moderne va déboucher sur une nouvelle rue de Rome, encombrée, incirculable et dangereuse. Non, on ne veut même pas savoir comment les gens vont descendre du bus... Bravo encore à Eurome(r)d et à la Ville de Marseille...

 

Car comme le conclut le document de présentation : "partager l'espace public c'est vivre ensemble". Certes, et la preuve en a encore été faite ici !! Au fait, pour conclure cette concertation, une réunion publique sera organisée le jeudi 17  février 2011 à 17H30 à la Faculté St-Charles, Place Victor Hugo 13003 Marseille. C'est le moment d'apporter tous les vélos que vous voudriez envoyer par mail à Euromed...

 

euromerde.jpg

 

On repense donc à cette affiche sortie il y a plusieurs années : sans aller jusqu'à partager sa conclusion, on constate que pour l'instant son diagnostic n'a pas été démenti, pas plus pour les transports durables que pour le reste...

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 11:45

ruefontange-nov10 (1) s
Qui c'est qu'a osé saloper la belle "Zone de rencontre" concoctée il y a quelque mois par la Mairie du 6-8ième, véritable piège à cyclistes ? Eh bien, tous les cyclistes le savent dans leur (trop) petit monde, donc le CCE aussi évidemment. Mais comme il y a eu un précédent (un collectif "pour un autre Marseille" avait été rappelé à la loi il y a quelques années, pour avoir peint des vélos à des endroits où l'absence de piste cyclable était/est criante : Corniche Kennedy etc), on ne le dira pas ici.

 

ruefontange-nov10 (2) s

On leur dira seulement : merci et bravo les amiEs, excellente initiative qui donne au moins une vraie visibilité aux cyclistes à contre-sens ! Puisqu'évidemment les branquignols de la Mairie n'ont rien fait de plus au sujet de cet aménagement criminel, il était temps ! Et puis comme c'est une zone de rencontre, bonne idée, en plus des petits cyclistes rigolards, "on" a peint quelques itinéraires piétons qui rappellent que c'est bien une zone 20 où la godasse a aussi toute sa place. Bon, d'accord, l'auteur de ce post a encore été frôlé par le rétro d'une camionnette de chauffard roulant bien à 40 km/h rue Fontange, ce matin-même, mais enfin c'est un début...

 

ruefontange-nov10 (3) s

PS A propos de chauffardEs marseillais : ce même auteur revenant d'un voyage en Italie du Sud, il est bien obligé d'être, encore, désagréable avec eux. Il s'avère que les chauffards de Campanie et des Pouilles sont infiniment plus '"intéressants" que les Provençaux. Et que les 'pirata della strada' Napolitains en particulier, enfoncent largement les chauffardEs de Marseille : beaucoup moins attentifs et comme seuls au monde, sans aucune peur donc beaucoup plus créatifs, et au final tellement dangereux que cela en devient presque distrayant. Quand l'anarchie la plus totale rejoint le libéralisme le plus forcené...

 

Conclusion : aussi bidon comme chauffards que comme conducteurs, les bagnolardEs de Marseille sont vraiment à la ramasse .. Feraient mieux de faire du vélo.

 

Mise à jour une semaine plus tard : le joli panneau indicatif d'entrée a hélas disparu (l'affichage insuffisant d'origine est toujours en place, bien sûr), et la Ville a, sans doute en catastrophe, fait trois ou quatre "vraies" marques de vélo à contre-sens au fil de la rue. Le tout reste insuffisant bien sûr... mais ça ils le savaient déjà.

 

Mise à jour été 2011 :

Enfin ! Le panneau invisible a été déplacé, et un vrai panneau de contre-sens cycliste a été posé, a priori en juillet 2011, à l'entrée de la rue Fontange : l'aménageur a enfin fini le boulot, 9 ou 10 mois après l'avoir commencé : on a envie de ne lui dire ni bravo, ni merci.

 

fontange-fin


Par ailleurs survivre et ne pas se faire insulter dans cette rue reste un vrai challenge pour les cyclistes, mais ça c'est une autre histoire...

Notre conseil : ne serrez pas trop à droite, vous ne serez jamais "assez serré" pour un chauffard, et vous risquez en plus de vous prendre un piéton ! Roulez au milieu de la rue, qu'on vous voie bien, et rabattez-vous à l'approche d'une voiture en face seulement une fois qu'elle vous a bien vu et qu'elle a commencé à ralentir !

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 17:36

Quelques informations sur cet aménagement dramatiquement idiot et dangereux, dont nous avons parlé ici il y a peu...

 

La personne responsable techniquement de cet aménagement pour la Mairie du 6-8e, a pu être débusquée après une enquête téléphonique il y a quelques jours. En effet, elle a reconnu que s'agissant d'une "Zone de Rencontre" (tout un poème et une belle ambition...),  les panneaux étaient insuffisants. Et a promis au CCE que d'autres panneaux avaient été commandés et allaient les remplacer... Nous avons gardé son numéro bien sûr.

 

Par ailleurs le collectif Vélos en Ville a mené sa propre opération il y a quelques jours rue Fontange (article du 23.09.2010), pour y faire le même constat que le CCE et noter qu'en plus, les cyclistes débouchaient sur un cul-de-sac (2 sens uniques !). Ca pourrait presque devenir drôle, à force, si ce n'était pas si dangereux. Le CVV a également posé un panneau temporaire qui, hélas, n'a pas fait long feu, et fait un courrier très précis demandant des aménagements adaptés.

 

Comme quoi à force de faire du battage, on arrivera peut-être collectivement à faire améliorer cet aménagement accidentogène. Un point noir tout de même, il n'est pas prévu (par la mairie) de faire de marquage au sol, qui serait pourtant le seul de nature à rendre cette rue "pacifiée" pour ses usagers.

 

Affaire à suivre.

 

Mise à jour (février 2011) :

- Toujours pas de modification de la signalétique aérienne à l'entrée de la rue malgré les promesses et le panneau soi-disant déjà commandé. Ressortons donc notre petit carnet !

Pour toutes vos questions, demander :

Service Voirie :

04 91 55 15 00

Service Sécurité Voirie :

04 95 05 16 41

Responsable arrondissement - technicien de secteur ND du Mont :

04 95 09 56 70 (demander M. JESUALDI)

ou plus directement, le Services Etudes où l'on nous a parlé des panneaux commandés :

04 91 99 70 53 (demander M. VAN OUTRIVE)


- Un point important : le panneau carré d'entrée de zone et d'apparence étrange est bien celui d'une "zone de rencontre" (modèle utilisé dans l'Union Européenne sous diverses variantes, également vu à Strasbourg par exemple). Il n'est donc pas si farfelu que ça - mis à part qu'il est 3 fois trop petit pour être détecté par un conducteur marseillais standard. A notre décharge, c'était bien la première fois que nous le voyions à Marseille...

 

Mise à jour été 2011 :

Enfin ! Le panneau invisible a été déplacé, et un vrai panneau de contre-sens cycliste a été posé, a priori en juillet 2011, à l'entrée de la rue Fontange : l'aménageur a enfin fini le boulot, 9 ou 10 mois après l'avoir commencé : on a envie de ne lui dire ni bravo, ni merci.

 

fontange-fin


Par ailleurs survivre et ne pas se faire insulter dans cette rue reste un vrai challenge pour les cyclistes, mais ça c'est une autre histoire...

Notre conseil : ne serrez pas trop à droite, vous ne serez jamais "assez serré" pour un chauffard, et vous risquez en plus de vous prendre un piéton ! Roulez au milieu de la rue, qu'on vous voie bien, et rabattez-vous à l'approche d'une voiture en face seulement une fois qu'elle vous a bien vu et qu'elle a commencé à ralentir !

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Aménagements idiots
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • : Le collectif des cyclistes marseillaisEs qui ne veulent plus être gentilLEs........... (Félicitations, insultes, contributions bienvenues : collectifcyclistesenrageEs[a]yahoo.fr)
  • Contact