Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 10:07

* La guerre ? Voter contre l'immobilisme et le mépris de Jean-Claude Gaudin, contre les passe-droits et l'incompétence de Force Ouvrière, contre le clientélisme de Jean-Noël Guérini, de Sylvie, de Lisette et des autres, contre l'arrogance bête et méchante de Dominique Tian (entre autres...), contre la bagnole reine partout, et au détriment de tout le reste (cadre de vie, qualité de l'air, sécurité, partage de l'espace, et même espérance de vie...)

 

Ah oui, c'est sûr, ceux qui tiennent Marseille depuis tant d'années auraient alors fait une guerre sans merci à leurs successeurs, et t'auraient pas mal cassé les pieds avant de rentrer à la niche ... ou au tribunal.

 

** Le déshonneur ? Voter pour ces mêmes bras cassés / culs plombés, au nom de leurs petits arrangements, de ta chère bagnole (ce parasite puant qui amoche depuis seulement 130 ans une ville magnifique et qui en a 2600 !), de tes ascenseurs à renvoyer peut-être, et pour surtout ne pas risquer de changer quoi que ce soit à tes petites habitudes mesquines, égoïstes et généralement inciviques ...

 

Ou pire encore, pauvre imbécile heureux/se abstentionniste, ne pas te sortir les doigts du cul pour aller voter contre, ce qui ne t'en déplaise, revient rigoureusement au même résultat ...

 

... Marseille, tu as choisi le déshonneur, et tu l'auras , ta putain de guerre !marteau-securite.jpg

  Cycliste EnragéE, réjouis-toi, des armes légères, maniables et diablement efficaces contre la chauffardise sont en vente libre partout !

 

Mais ... S'expliquer poliment avec les chauffardEs et faire de la pédagogie, ce serait pas mieux ?

Bien sûr que ça paraît beaucoup mieux, mais ça ne change généralement rien ! D'abord, ça entérine l'idée que les gens à vélo sont gentils d'une part, et qu'ils ont du temps à perdre, d'autre part. Ce n'est pas notre cas, et vous ?!

 

Pire, c'est inverser la charge de la preuve : c'est à eux/elles de vous expliquer au nom de quoi ils/elles vous mettent en danger, pas à vous ! Ce n'est pas parce qu'ils/elles vous agressent ou vous mettent en danger (même sans s'en rendre compte) que vous devez adopter le comportement d'une victime ...

 

Au fait, bottez-donc le cul (pas forcément au sens propre hein !) à la prochain personne que vous verrez attendre gentiment à un passage piéton qu'on daigne la laisser traverser, vous lui rendrez service... ainsi qu'à vous-même !

 

Mais ... Engueuler les chauffardEs et leur faire peur, les traumatiser un peu, c'est pas suffisant ?

Ah si, c'est bien plus efficace : unE automobiliste qui a eu peur, une fois dans sa vie, d'unE cycliste qu'il/elle prenait pour unE Bisounours, s'en souviendra longtemps ! Et en plus, vous aurez la satisfaction de n'avoir rien abîmé.

 

Mais d'abord, il faut que la personne soit dans sa voiture. Et puis surtout il faut avoir le temps, l'envie et les capacités de se confronter à des psychopathes potentielLEs... Car il y en a, n'en doutez pas. 

 

Adoptez donc une fois pour toutes l'insulte CHAUFFARD ou CHAUFFARDE. Vous verrez, crié très fort, ça les effraye et ça défoule autant que d'autres bien plus vulgaires, et qui tapent à côté en insultant les origines, les ancètres disparus, la maman ou les préférences sexuelles de la personne visée. Au risque de la rendre hystérique...

"ChauffardE !", c'est factuel, compris de tout le monde, et c'est inattaquable !

 

Au fait, vous voulez une variante qui permet de renforcer la violence et le côté défoulatoire, sans pour autant déraper ?

Essayez donc "Putain de chauffardE de merde" !

 

Mais... et si j'ai même pas envie de leur parler, gentiment ou méchamment ?

Alors vraiment, la solution radicale, idéalement pédagogique et applicable par touTEs, y compris les presséEs, ça reste de faire du dégât ! Maculer de produits salissants, rouler par dessus, froisser de l'aile, soulever de l'essuie-glace, plier du rétroviseur, et dans les cas extrêmes, casser ce qui casse !

 

Mais surtout, surtout, cherEs cyclistes, faites toujours bien attention à vous !

Déjà, ne vous faites pas mal, tapez plutôt les véhicules mal garés avec un objet, plutôt qu'avec un pied ou un poing ... Rappelez-vous - on l'enseigne en auto-défense - que votre coude est la partie la plus dure de votre corps !

 

Ensuite, ne prenez pas le risque idiot de vous faire casser la figure  : soyez discretEs et furtif/ves, soyez faux-culs sans complexes : n'oubliez pas qu'ainsi vous agirez exactement comme touTEs les chauffardES qui occupent sans cesse les trottoirs et les pistes cyclables, au péril de votre sécurité et de celle de vos minots....

 

Ils doivent enfin comprendre que leur temps est fini, même si leur mettre 137 fois le nez dans leur caca n'a pas suffi (c'est le nombre final de posts de ce blog), et même si le changement n'est pas sorti des urnes...  andysinger-gmlaststd

Salutations Collectives, Cyclistes et EnragéEs, Longo maï !!

 

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 10:56

  detourn-gaudin

 

labagnoledegroscon--4-_s.jpg

 

Maillane--5-_s-copie-1.jpg

 

PF1-velo--06-.JPG

 

CCE-espace-1 s

 

Laposte-13006-ruedelodi s

 

ottvt-pref (02) s

  rhcb3 (5) AN-184-VV-13 s

 

detourn-assante1.jpg

 

 

pistecyclableinterdite

 

etschplaff (2) s

 

projetvelovxport-copie-1.jpg

 

20130807_1_5_1_1_0_obj4440226_1.jpg(Source:  Nicolas Vallauri / La Provence, mars 2014)

 

detourn-tian

 

Le_Velo_3_-Marseille-_marseille-sympa_dot_com_s.jpg

 

schplaf-parette (4)

 

bac2chave (4) s

 

Rue-de-paris (4)

 

Canaoût12 (1) s

 

PC-Place4septembre (5)-copie-1

 

VP2014-arefaire_s-copie-1.JPG

 

PradoSud2012 (3) s

 

JeanClaudeAutiste&Maire

C'est bien ça que vous voulez ?

... En allant voter pour lui ?

... Ou en allant pas voter contre lui ?

 

Pour l'image de Marseille, pour sa modernisation, pour l'utilisation locale de vos impôts, pour votre sécurité routière, pour votre vivre-ensemble, pour la fluidité quotidienne de vos transports, pour votre santé et pour celle de vos enfants, pour votre cadre de vie, pour la qualité de l'air ?

 

... Parce que si oui, eh bien ... allez tous vous jeter aux Goudes ! Nous on arrête tout.

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 09:39

Et voici un lien vers le copieux compte-rendu de la Table Ronde sur le Vélo organisée par le Collectif Vélos en Ville le 17 janvier 2014. En version texte, et en version vidéo !

 

On pourrait passer des heures à disserter sur la pertinence des arguments des uns et des autres mais après tout, à quoi bon : attendons de voir qui est élu (sans "E", il n'y a pas de candidatE en position éligible à Marseille, c'est d'ailleurs un fait qui mériterait une petite réflexion aussi...).

 

En quelques mots quand même, notre analyse, parce qu'il va bien falloir aller voter, quand même.

 

Ne serait-ce que parce que  ça fait bientôt 4 ans qu'on gueule et que rien n'a changé, on ne peut pas faire l'impasse sur une telle élection :

 

- Mme Caradec (UMP) qui représente l'équipe en place, continue à ne rien promettre de concret (c'est au moins un signe d'honnêteté intellectuelle, de la part de quelqu'un qui n'a jamais rien foutu en la matière pour à la Ville de Marseille, malgré sa délégation à rallonge qui finissait par "et pistes cyclables")...

 

- Le Modem marseillais a certes des morceaux verts d'origine dedans, mais manifestement rien à proposer de concret. Vu son poids picrocholin, on s'en remettra...

 

- Il y a un absent de taille : le FN, que tous les sondages donnent à 20 % au moins au second tour. Parti qui a le mérite d'être cohérent lui aussi sur le sujet et ce, depuis toujours ! Conformément à son ADN composé de choix d'exclusion, de jmenfoutisme environnemental, de liberté individuelle forcenée et donc, de vénération de la bagnole (si vous en doutez renseignez-vous : le FN est LE parti qui défend les revendications des chauffardEs notamment à Marseille) bref : non seulement Ravier et ses sbires n'en ont rien à foutre du vélo, mais mieux : ils détestent les cyclistes ! Et tant mieux, c'est réciproque !

 

- Tandis que si on fait la somme de ce que proposent ... tous les autres ... (PS + FG + Verts, puisqu'ils seront sans doute amenés à s'allier au second tour...), certes ça commence à ressembler à quelque chose !

 

Evidemment pour se convaincre d'aller voter, il faudra faire l'impasse  sur ce qu'on pense de certains anti-vélo notoires et de leurs aménagements à la noix qui font partie de l'attelage. Mais aussi des calculs et combines des uns (pas de unEs là non plus...) et des autres dans cette course à la délégation de la future équipe municipale.

 

Reste un problème : comment doser nos votes, pour donner force et poids à chacun de ces sous-groupes (et donc à ses propositions) ? Ca relève de la responsabilité de chacunE avec sa carte d'électrice ou d'électeur, bien sûr ...

 

Et il se trouve que les Verts, parti qu'on pourrait penser "le plus naturel pour défendre le vélo", n'ont pas démontré  leur efficacité à la CU-MPM... Collectivité qui outre trois procès perdus pour non-respect de la loi en matière d'aménagements cyclables, n'a accouché en tout et pour tout que d'un schéma qui est un vrai torche-c... en la matière.

 

Mais, bon, dont acte : en tant que défenseurEs du vélo à Marseille, on ne peut qu'encourager les lecteurs de ce blog (supposément sympathisants du vélo), CQFD, à voter pour le camp du progrès, c'est-à-dire pour l'un des trois partis cités : PS ou FG ou Verts !

Pour qui ? DE-MER-DEZ VOUS !

 

detourn-gaudin.jpg

Dégageons déjà notre fatigué autiste bagnolard et ensuite, on verra...  


Et en tout cas, remercions d'avance le CVV qui a écrit noir sur blanc ce que chacun proposait : faisons-les gagner, laissons-les bosser, et on pourra donc compter les bouses à la fin de la foire...

 

Aux Urnes, AmiEs (des) Cyclistes !

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 12:31

Vous souvenez-vous de ce bien beau Plan d'Urgence pour la Qualité de l'Air, dont nous vous parlâmes dès sa sortie en février 2013 ? Non ? Flemme de relire le post ?

Il contenait 38 mesures d'urgence pour la qualité de l'air dont les n° 23 à 26, spécifiquement dédiées au développement du vélo (et de la marche). Ce PUQA (affectueusement surnommé "Y'a Puqa !" par nos soins dès le début), devait donc être animé par un CIQA, Conseil Interministériel de la Qualité de l'Air. Animé urgemment par définition, hein, on allait voir ce qu'on allait voir ?

 

Il s'est donc réuni "urgemment" le 18 décembre 2013 (... 10 mois plus tard), pour faire le point sur la mise en oeuvre de ces 38 mesures, de nature à réellement changer de braquet une bonne fois pour toutes, en première analyse, sur le vélo comme sur le reste !

 

En déroulant la page dédiée au CIQA/PUQA sur le site du Ministère, après un communiqué de presse bien lénifiant qui précise que, à peine 2,5 ans après que l'UE ait attaqué la France en contentieux sur le sujet, on va prendre en compte les particules fines dans de futurs déclenchements de circulation alternée (quelle audace...), on se rend sur la page :

Favoriser le développement de toutes les formes de transports et de mobilités propres par des mesures incitatives, .

... page qui contient nos fameuses 4 "mesures vélo"...

Où l'on trouve enfin le Graal à télécharger : l'état d'avancement des 4 mesures dites "Favoriser les transports et mobilités propres par des mesures incitatives" (fichier PDF, une page recto/verso...)

 

On ouvre ce document avec gourmandise et là, que voit-on ?

mesure 23 - compétence service public vélo : disposition figurant dans la loi "Modernisation de l'action publique territoriale" en attente d'un vote définitif (au 18.12.2013).

mesure 24 - Evolutions réglementaires pour promouvoir les modes actifs : à réaliser dans un Plan National Mobilités Actives "courant 2014".

mesure 25 - développement d'une politique cohérentes de l'intermodalité par les collectivités(dont itinéraires cyclables) : disposition figurant dans la loi "Modernisation..." (idem que mesure 23...)

mesure 26 - indemnité kilométrique vélo : lancement d'une expérimentation avec des volontaires, réflexion dans le futur "Plan National des Mobilités Actives" (courant 2014 dont si on a bien suivi).

 

Savez-vous lire entre les lignes ? Les mesures 24 et 26 sont renvoyées à un énième plan ultérieur (quid du Plan Vélo annoncé il y a quelques mois au fait  ? disparu corps et biens sans doute ?), rien n'est fait, ni précisément prévu sauf une expérimentation avec des volontaires (là où une simple notion de rééquilibrage entre citoyens bagnolards indemnisés et non bagnolards non indemnisés exigerait une loi immédiate...)

 

Quant aux mesures 23 et 25 (finalement celle qui nous intéresse le plus), eh bien allons donc voir cette Loi pour la Modernisation de l'Action Publique Territoriale : ça tombe bien, elle a justement été publiée tout fraichement comme texte n° 3 du Journal Officiel de la RF, daté du 28.01.2014 !

 

Et là normalement, vous baillez : ah non ! Pas moyen de lire cet énorme pensum abscons, rien à faire, même pour y trouver des vélos et des pistes cyclables !

 

Bon... avouons-le... Nous non plus, on a pas eu envie ! Par contre il y a un outil merveilleux dans les navigateurs Web qui s'appelle "rechercher" et qui permet de cibler les thématiques sans risque de les louper.

 

Voici ce que donnent diverses recherches d'occurrences de mots dans cette loi qui, rappelons-le, doit nous permettre enfin de développer intelligemment le vélo, la marche et les mobilités propres en France...

modes doux : 0 ! (ça tombe bien, on aime pas l'expression, comme vous le savez...)

modes actifs : 0 !

vélo, vélos : 0 !

marche : 0 !

pied : 0 !

piste, pistes : 0 !

cyclable, cyclables : 0 !

Zone 30 : 0 !

Zone de rencontre : 0 !

Double sens : 0 !

itinéraires : 2 ! ...mais sans lien avec le vélo...

bicyclette : 3 ! ... mais pour évoquer, et sans contrainte aucune, la possibilité de mettre en place une location de vélos.

aménagements : 7 ! ... mais sans lien avec le vélo...

déplacements : 6 ! ... mais à chaque fois, dans le terme "Plan de déplacements urbains"...

 

Alors certes on a pas tout lu mais, sans utiliser aucun de ces mots, on voit assez mal comment cette Loi pourrait bien mettre en place quoi que ce soit de concret qui ait le moindre lien avec le vélo et/ou la marche sans employer au moins une fois un de ces termes.

 Qu'en pensez-vous ?

 

Se peut-il qu'un sujet aussi "urgent pour la qualité de l'air" ait pu passer à la trappe après un an entier de réflexion et alors que l'Union Européenne nous donne la chasse sur le sujet, qui pourrait nous coûter des millions en amendes bientôt ?

 

Mais peut-être avez-vous déjà fait, enfant, cette blague à quelqu'un ?

Pour rire, on prépare 'x' emballages cadeaux de plus en plus gros, imbriqués en poupées russes, et quand on a tout déballé, on constate qu'il n'y avait rien, dans le plus petit paquet.

Ca n'a jamais fait rire la personne malheureuse qui ouvrait tous les paquets...


Ici c'est pareil et c'est toujours pas drôle :

IL N'Y A RIEN POUR LE DEVELOPPEMENT DES MODES ACTIFS, VELO OU AUTRE, QUI AIT ETE ECRIT DANS LA LOI QUI DEVAIT DEPLOYER LES MESURES PHARES DU PUQA EN LA MATIERE...

Les baisé(e)s, comptez-vous !?

 

Non, on ira jamais défiler avec les hystériques de tout poil qui sont en "colère" certains "jours", et qui en plus défendent exclusivement des principes inégalitaires et rétrogrades.

Mais là, vraiment, on est plus enragéEs que jamais contre la non-politique nationale en la matière et d'ailleurs, enragéEs, nous ? On l'est tous les jours, merci !

 

Quand on voit l'état local du portage du dossier vélo....

  [ Pour les prochaines municipales à Marseille ? nul à droite, hypothétique à gauche, car au fond d'un paquet cadeau  - encore un ! - éventuel du PS à EELV en échange d'une alliance, DONC si et seulement si la gauche gagne ET QUE les listes EELV font un bon score...]

 ... il est évident que si l'impulsion ne vient pas règlementairement d'en haut, on est foutus.

 

DONC : on est foutus, CQFD.

 

Cyclistes, cyclistes, marcheuses, marcheurs !

 

On arrête de discuter et d'être pris pour des imbéciles : maintenant, on a vraiment tout essayé et trop attendu pour rien...


Y'a PUQA développer notre propre solution : partir en guerre !

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 12:06

Il était annoncé comme un serpent de mer depuis 2007 (première occurrence retrouvée online : ici en janvier 2008 !). On allait voir ce qu'on allait voir : ce schéma, à l'instar de ceux pris par la CU de Strasbourg (... en 1978 pour le premier...), le SDMD allait ENFIN définir une politique cyclable volontariste et adaptée à la deuxième ville de France !

 

On l'avait donc guetté avec attention pendant des mois, qui sont devenues depuis des années : le Schéma Directeur des Modes Doux de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, parfois appelé aussi Schéma de Développement des Modes Doux de la CU-MPM ... ! L'ami Fornairon était même explicitement reparti à sa recherche il y a quelques mois... pour constater qu'il n'existait toujours pas.

 

Les éluEs d'EELV à la CU-MPM nous avaient également répondu que pour le valider, il faudrait d'abord élaborer un plan d'action ... appuyé sur un calendrier... lui-même à adopter par un comité de pilotage ... restant à créer ... parmi des éluEs pas motivéEs. Bref, on a pu établir collectivement en avril dernier que le SDMD n'existait pas.

 

Ce qui n'empêcha pas - Ô Divine Surprise Casellique - le PDU mis à l'enquête publique à ce moment-là, de renvoyer sur lui pour tout ce qui concernait les modes doux actifs ! Tout comme d'ailleurs le Plan Climat de la CU-MPM adopté, lui, fin 2012 - allez vérifier si vous voulez !!

 

Et donc... l'enquête publique du Plan de Déplacements Urbains a bien eu lieu. Nous y avons contribué, bien sûr (notamment pour demander où était le SDMD, entre autres choses), par 3 pages manuscrites en date du 2 avril 2013.

Et soit dit en passant, la conclusion de cette EP s'est aimablement assise sur nos commentaires et suggestions (comme sur celles de la quasi-totalité de la société civile d'ailleurs ! ).

 

Le processus suivant son cours, on a donc fini par déboucher logiquement sur un vote : le 28 juin 2013, en Conseil Communautaire, a été voté par la Délibération D07P7, l'adoption du PDU de la CU-MPM !

 

Avec une politique cyclable toujours adossée concrètement (...en dehors des belles intentions affichées partout dans le texte du PDU et pour certaines, copiées-collées du précédent...), sur ce désormais mythique SDMD...

 

SDMD-a-l-echelle-100---avril-2013---zomm.jpg

 

Et c'est là, en lisant la délibération, que nous avons enfin compris ! Car celle-ci a fait changer, sur le PDU, 2 cartes peu lisibles dans le projet : les "fameuses" cartes de la page 47 et 62. Cartes illisibles bien connues des gens s'étant penchés sur ce document ... Ci-dessus le détail de la page 47, soit la plus complète des deux, telle que présentée sur la version web du PDU soumise à l'enquête en avril 2013, à l'échelle 1 ! (ce qui en version papier A4 donnait visuellement pile la même chose...)


Et comment s'appellent-elles donc, sur le projet final, ces deux cartes ? (ce qui nous avait échappé sur la version soumise à l'Enquête Publique, avouons-le, mais c'était écrit beaucoup moins gros dessus...) ? Elles s'appellent "Schéma Directeur des Modes Doux" ! Ha Ha !

 

Ben ouais ! Qu'est-ce que vous ne comprenez pas enfin ? Ouvrez un dictionnaire, s'il le faut !

Schéma n.m. : 1. Dessin, tracé figurant les éléments essentiels d'un objet, d'un ensemble complexe, d'un phénomène, d'un processus... Laissons tomber le sens n° 2 qui nous embrouille, avec des histoires d'explications des détails d'un projet de longue haleine, etc.

 

Un schéma, littéralement, c'est un dessin, et voilà, ni plus ni moins !

 

Et TOUTE LA POLITIQUE CYCLABLE DE LA CU-MPM , cette politique qui va dépenser 20 millions d'euros par an (Caselli l'a promis en juin dernier !TIENT DONC SUR LES SCHEMAS DE LA PAGE 47 ET 62 de son PDU, adopté le 28 juin 2013, CQFD !!

 

A ce stade, vous devez être impatientEs de la découvrir, la page finale 47 : en voici le détail toujours à l'échelle 1 - on vous a juste rapproché titre et légende, pour que tout tienne sur l'image !! Faites nous confiance, il n'y a rien de plus sur la page 62...)

 

SDMD-a-l-echelle-100---final-juin-2013---zomm.jpg

ET VOILA, VOUS L'AVEZ, LA POLITIQUE CYCLABLE DE LA CU-MPM JUSQU'EN 2023 ! Alors ? Heureuses ? Heureux ?

 

Attendez... Malgré un zoli schéma comme ça vous ne pigez toujours pas la politique cyclable de la CU-MPM ? Mais enfin les cyclistes, vous êtes pas un peu "rennés" des fois ?

 

Alors bien sûr à ce stade, il restera au moins une persifleuse, sans doute non cycliste, appelons-la Monique, qui va dire : oui mais aussi, vous faites esseuprès, c'est un Pé-Dé-èFe (et donc, à l'instar d'un plan de la RTM) on peut le zoomer autant qu'on veut ce schéma, et donc découvrir exactement ce que recouvrent ces traits de couleur !

 

Certes Monique, on y a pensé aussi car ça tombe sous le sens : pour un schéma de cette importance, structurant une politique cyclable (et piétonne) pour 10 ans, et pour plus d'un million d'habitants, il y a forcément moyen d'aller voir rue par rue, où, quand et comment sont prévus les aménagements cyclables !!!


SDMD-a-l-echelle-400---final---zomm.jpg

 

Eh bien d'accord : le voilà le zoom, à 400 %, sur le Centre-Ville de Marseille, de votre tant attendu Schéma Directeur des Modes Doux !!!

  (On a pas fait plus grand, ça devenait "un peu" pixellisé, mais allez donc faire l'expérience, le PDU approuvé se télécharge ici.) 

 

Alors, bon. On vous a montré le SDMD de la CU-MPM ! Le Graal quoi !


Et malgré ça, vous dites que vous ne comprenez toujours pas ...

... L'intérêt de ce plan ?

... Où sont les "zones à valider" et pourquoi ne le sont-elles pas encore puisque le schéma est fait ?

... Quand et par qui seront d'abord urgemment remis à neuf nos aménagements cyclables dans un état lamentable ?

... Où sont les points noirs de danger pour les cyclistes à résorber d'urgence, et sur lesquels, paraît-il, les associations cyclistes ont été consultées ?

... Quelle est la nuance entre un itinéraire loisir, local et structurant ?

... Et pourquoi il y en a une, de nuance ?

... Dans quel ordre ils vont être traités, et de quelle façon concrète ?

... En quelle année, d'ici à 2023 ?

... Où seront installés des pistes cyclables en site propre, des bandes cyclables sécurisées, les zones de rencontre à double sens cyclable, des bandes cyclables simples mais en zone 30 ?

... Les points d'attache vélo sécurisés ? Les points de branchement de recharge des VAE ? Les pôles d'échange multi-modaux ?

... Quand seront supprimés les déplorables espaces partagés des Prado et diverses autres inventions baroques et accidentogènes ?

... Quand la CU-MPM mettra en oeuvre le Code de l'Environnement et donc, des aménagements cyclables sur la rue de la République, sur la Canebière, ou même sur le Vieux-Port ?

... Par où passera le fameux itinéraire Nord-Sud (et aussi le Est-Ouest), destiné à laisser enfin respirer le centre-ville ?

... ?

 

Chers lectrices et lecteurs, adeptes comme nous des modes actifs, que vous ne trouvez pas doux non plus,

Chers journalistes nombreuses et breux, qui nous font l'honneur de venir lire ce blog et parfois de le citer dans vos colonnes ou vos pages web,

Chers commentatrices et commentateurs, qui parfois nous trouvent vulgaires et peu constructifs et vont s'en plaindre, généralement ailleurs...


Chers édiles rouges, roses, verts (sans même parler des autres) qui bientôt solliciterez notre bulletin de vote, pour des primaires d'abord, et pour des élections municipales, ensuite...


Comprenez-vous enfin à quel point on se fout encore, et toujours, de la gueule des cyclistes à Marseille et alentours ?


Comprenez-vous pourquoi on est encore, et toujours, et de plus en plus EnragéEs ?


Et pourquoi on va sans doute se moucher - c'est bien légitime non ? - avec notre bulletin de vote (comme d'autres l'ont fait avec nos contributions à l'enquête publique), si on ne voit pas sortir, d'ici à mars 2014, autre chose en matière de développement du vélo que CETTE SALOPERIE DE TORCHON D'UNE PAGE, QU'ON A QUAND MEME ATTENDU 5 ANS ET DEMI ?!!

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 09:45

cce-ieuflv--1-.jpg"Inauguration du centième kilomètre de piste cyclable par Marcel Rudloff, 16 juin 1988".

(Source : exposition "En Selle - du vélocipède au Vélhop", 2013 - www.archives.strasbourg.eu)

 

Marcel Rudloff, ancien Sénateur-Maire centriste de Strasbourg, est mort en 1996.

Son ancien collègue (et peut-être même son ami) Jean-Claude Gaudin, de 16 ans son cadet (mais qui vient de le battre en terme de longévité...), n'a pas encore, pour sa part, inauguré le 100ième kilomètre de piste cyclable de Marseille ou même de la CU-MPM en 2013 soit... 25 ans après.

 

detourn-gaudin

Quelques autres dates-repère à Strasbourg (même source) :

1867 : premiers vélocipèdes "Michaux" commercialisés en France.

1882 : apparition de la rubrique "vélocipède" dans l'annuaire de la ville de Strasbürg (2 magasins)

1884 : premières "bicyclettes" à roues de taille égale (de marque Rover).

1890 : première carte postale vantant la pratique du vélo dans la ville (magasins Carl Weiser)

1892 : premier code de la roue municipal pour les deux-roues, premier débat en conseil municipal sur l'opportunité de créer des pistes cyclables

1924 : débat en conseil municipal sur les cyclistes "dangereux"

1930 : inauguration de la première piste cyclable.

1937 : population cycliste municipale estimée à 50 000 personnes

1939 : aménagement des deux premiers parcs de stationnement de bicyclettes (85 emplacements chacun)

1947 : 44 km de pistes cyclables, Strasbourg est reconnue au niveau national pour sa politique en faveur du vélo.

1975 : création du Comité d'Action Deux Roues (CADR), première association cycliste en France

1978 : premier Schéma Directeur Deux-Roues approuvé en conseil municipal

1980 : création de la FuBicy

1983 : premier contre-sens cyclable inauguré

1988 : 100 kilomètres de pistes cyclables (cf la photo)

1992 : Vélocation, location de vélos pour les habitants et les touristes

1993 : nomination d'un Monsieur Vélo à la mairie

1994 : Charte du Vélo, nouveau Schéma Directeur Deux-Roues

1996 : arrêtés municipaux autorisant les cyclistes à rouler dans les aires piétonnes

...

2007 : inauguration du parc à vélos sous-terrain de la Gare de Strasbourg, 850 places, rempli en moins de 6 mois...

2010 : Vélhop, système de vélos partagés (4 400 vélos).

2011 : nouveau Schéma Directeur Vélo.

...

2013 : 560 kilomètres d'itinéraires cyclables sur la Communauté urbaine de Strasbourg, dont 363 km à Strasbourg. 121 000 déplacements à vélo par jour (8 % des déplacements totaux sur la CUS), 360 rues à double-sens cyclable (64 km), 10 000 arceaux de stationnement (soit 20 000 places) dans l'espace public, 310 000 vélos chez les particuliers...

 

Exercice pratique :

Le rapport des superficies entre la CUS (315 km2) et la CU-MPM (604 km2), donne un coefficient de : 1,92

Le rapport des populations entre la CUS (450 000) et la CU-MPM (1 050 000), donne un coefficient de : 2,33

Le rapport entre l'ensoleillement de la CUS (1825 h) et de la CU-MPM (3009 h) en 2012, donne un coefficient de : 1,65

 

Choisir le coefficient de votre choix, le multiplier par le chiffre vélo à Strasbourg en 2013 dans la liste ci-dessus, pour obtenir le potentiel cycliste équivalent de Marseille ...

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 09:11

clourouille.jpg

 

Panne de clim' dans les locaux de la Provence ! un journaliste, qui n'est encore pas parti en congé, a eu un coup de grosse surchauffe.

 

Il a ainsi pondu vendredi dernier un article intitulé "10 bonnes raisons de rester à Marseille en août", sous-titré "Pourquoi partir alors qu'on habite la plus belle ville du monde ?"

L'intention est louable et le sous-titre, assez réjouissant (c'est aussi exact que complètement de mauvaise foi, selon les points de vue : c'est parfaitement marseillais donc !).

 

Problème, la raison n° 5 "Roulez Jeunesse" commence par ceci :

On vous l'a répété : Marseille, c'est la ville du vélo !

 

... refaisons la en gras.

On vous l'a répété : Marseille, c'est la ville du vélo !

 

...en rouge aussi ?

On vous l'a répété : Marseille, c'est la ville du vélo !

 

Attendez, on va le réécrire en plus gros :

On vous l'a répété : Marseille, c'est la ville du vélo !

 

Qu'ils nous l'aient répété à La Provence, c'est un fait !

La Provence se fait régulièrement embobiner, un coup par Dayot/Decaux et ses Vélib (10 % des abonnements prévus 5 ans après, c'est un succès), un coup par Caselli et les pistes cyclables du Vieux-Port (annoncées toujours, réalisées jamais), un coup par le payant Vélo-Tour (payez pour faire du vélo et visiter votre propre patrimoine, et dites merci et bravo !), un autre coup par Caselli et ses 20 millions d'euros par an pour le vélo (au fait Gégène, on les cherche toujours, vide tes poches !)...

 

Mais que La Provence répètent à l'envi une absurdité (122 posts précèdent celui-ci sur ce site pour vous en convaincre !...) n'en fait pas une vérité !

 

Car il se trouve que quand la fédération nationale française des usagers de bicyclette (FUBICY) compare entre elle, sur la base d'un dossier argumenté et de critères objectifs, la politique cyclable de toutes les villes de France, curieusement ce n'est pas le Guidon d'Or qui est décerné à Marseille ...

 

Bref, un journaliste a pété un cable et écrit un truc exactement aussi incongru que : Marseille, c'est la ville de la pluie ! Ou encore : Marseille, c'est la ville du rugby ! Ou encore : Marseille, c'est la ville de la propreté ! etc., etc...

 

Recherche faite sur Google, c'est la seule et unique personne au monde et à ce jour, à avoir osé écrire un truc pareil ! Bon évidemment quand vous lirez ceci, Google aura également repéré cette énormité sur la présente page, forcément : on sera deux !

 

D'ailleurs l'exemple qu'il trouve à citer, est la Corniche à vélo qui serait, paraît-il, sans danger pour les minots en été ! Alors cher journaliste, chiche, prends tes gniards (ou fais-toi-en prêter), monte-les sur des vélos ce dimanche après-midi et laisse-les s'ébattre sur la Corniche, du côté où tu voudras : entre le balcon très peuplé (forcément !) et la rue saturée, entre les lignes de pêcheurs, les promeneurs, les portières ouvertes à la volée et le bouchon général de départ et de retour de la mer, tu nous en diras des nouvelles, dans ta Provence ! Vérifie quand même leur carnet de vaccination et emporte quelques pansements, on ne sait jamais ...

 

Ah mais c'est vrai, qu'on est bêtes, on avait presque oublié : Caselli (en pleine forme pré-primaire) a aussi annoncé une Corniche cyclable au début de l'été, soit l'invocation (habituelle avant élections) du plus beau serpent de mer de Marseille... Mais bon, c'est pas tout à fait fait, ça, encore !

 

La Provence selon Bernard Tapie, ça doit devenir "des faits, rien que des faits"... On a pas dit "des vérités, rien que des vérités" hein !

 

Allez sans rancune, on se voit à la montagne la semaine prochaine ? On se louera un VTT pour aller se promener ensemble ! Bonnes vacances à touTEs !!

 

(Source Photo clou rouillé : Flickr/Rasquelfr)

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 10:25

1) Ce qui nous ... énerve pour commencer (et nous donne envie de botter quelques fessiers d'édiles) :

Les commissaires enquêteurs de l'enquête publique du PDU de Marseille, à laquelle nous avons contribué, sont de grosses feignasses dont le rapport d'enquête publique ne fait que botter systématiquement en touche, tout en trappant un nombre important des plus de 200 avis recueillis (celui du CCE y compris, 3 pages argumentées tout de même, et même pas citées !).

 

Et ce y compris sur des arguments indiscutables, mais non repris dans le rapport d'Enquête Publique, et encore moins dans ses conclusions, tels que :
- la carte des aménagements cyclables prévus est rigoureusement ILLISIBLE, ce qui est complètement malhonnête voire illégal ;
- le "Schéma Directeur des Modes Doux" auquel se réfère sans cesse le PDU, N'EXISTE PAS, ce qui est également complètement malhonnête voire illégal ;

- pas de programmation claire, chiffrée, ambitieuse, suffisante d'aménagements cyclables (itinéraires et stationnements), etc, etc, enfin vous savez déjà tout ça si vous nous lisez, on ne va pas vous saoûler davantage !

 

Bref : Le PDU que la CU-MPM va voter cette semaine est un document merdique, dont l'enquête publique fut merdique et ses conclusions merdiques : on est bien en droite ligne du qualificatif le plus adapté à la politique des transports menées par la CU-MPM de Caselli, et précédemment de Gaudin.

2) Ce qui nous ... consterne (mais nous fait un peu marrer aussi) :

 

cequinous--1-_s.jpg

... C'est la bêtise de ces pauvres conducteurs de "2RM", alias les "deux-roues" au sens moteur du terme, enfin bref les conducteurs de scooter, grands chauffards devant l'Eternel. Les pauvres ont la plus grande peine à comprendre l'usage du "garage à vélo" de la Gare St-Charles : ce premier panneau initialement apposé seul devant les 120 emplacements à vélo, paraissait pourtant assez clair et même, multi-lingue y compris pour nos amis transalpins ! Que croyez-vous qu'il arriva ?

 

cequinous--2-_s.jpg

Eh bien, chassés (et manifestement traqués, voire vidéo-traqués, pour qu'ils respectent la consigne à ce point ?!), les conducteurs de "2RM" n''ayant plus le droit non plus d'investir cette grande esplanade qu'ils squattaient allègrement avant travaux (qui en l'état, notez-le, est ultra-moche et ne sert à rien). Pourquoi n'y a-t'on pas mis ne serait ce que quelques arbres en pot ? Pourquoi n'a-t'on pas mis les vélos à 10 mètres de l'entrée de la gare ? Mystère... Bref les pauvres n'allaient quand même pas aller se garer au "parking 2RM" aménagé quelque part sous la gare.

 

cequinous--3-_s.jpg

C'est donc tout naturellement qu'ils sont venus, et viennent toujours, se garer sur cet aménagement cyclable. Qui pourrait être intéressant pour le vélo s'il n'était pas ainsi squatté (d'une part) et s'il n'était pas situé inexplicablement à 100 mètres de l'entrée de la gare, sans aucun abri, d'autre part.

Vélo pas surveillé, pas à l'abri et pas à côté de l'entrée ? Merci, la SNCF, on n'en attendait pas moins de vous. Où t'attaches ton vélo toi ? Toujours pas à la gare Saint-Charles, mais quelque part au loin sur l'esplanade, s'il y a de la place, sans aucune garantie...

 

cequinous--4-_s.jpg

La SNCF pour se dédouaner, a posé dans un deuxième temps des panneaux plus explicites, mais sans aucun effet, puisque les conducteurs/trices de 2RM de Marseille sont pour la plupart illettréEs et/ou j'm'en'foutistes... s'il en fallait encore une preuve.

 

3) Ce qui nous fait pleurer :

parking_gare_strasbourg_s.jpg

Et ça, c'est quoi ?

Ca, c'est le parking à vélo sous-terrain, abrité et surveillé de la Gare de Strasbourg. Il fait 850 places (et Strasbourg est une ville trois fois moins peuplée que Marseille, selon le recensement de 2010).

... Quelqu'un a un mouchoir ?

 

4) Ce qui nous ... réjouit, pour continuer :

- A contrario de ceux de l'EP du PDU de la CU-MPM, les gens qui menaient l'enquête publique du Plan de Protection de l'Atmosphère du 13 (on vous en a déjà parlé), ont fait plusieurs modifications sur la mesure "vélo" de la CU-MPM suite à nos recommandations. On trouve ainsi sur le rapport en ligne (PPA validé par le Préfet le 17.05.2013), page 129, la mesure "Vélo" 16.5, hélas non contraignante mais qui contient dans sa formulation, ses objectifs, ses indicateurs, moins d'âneries et plus de précision qu'avant notre passage.

Merci à ces enquêteurs-là qui ont correctement travaillé !

 

marseille-clou-rouille-velo.jpg

- Cité par Vélocité n° 121 : les membres de Vélo Utile, à l'annonce du verdict du Clou Rouillé 2013 gagné par Marseille pour la deuxième fois, ont "laissé bruyamment éclater leur joie", tout fiers d'avoir obtenu le prix par presque 40 % des votes (élection en un tour).

 

etschplaff (2) s

Ils ont raison, et ce à plusieurs titres :
- Marseille méritait amplement cette distinction (nous avions d'ailleurs modestement participé à la conception du dossier de candidature, qui reprenait certaines photos de notre blog). ON EN EST TRES FIERS, NOUZAUSSI !!!
- Elle attire l'attention des médias et la honte intersidérale sur l'aménageur public de la 2/3 ième ville de France par la taille (certes, le nôtre s'en tamponne, on vous rappelle assez souvent ici le mépris d'Eugène Caselli vis-à-vis du vélo, mais quand même).

5) Et enfin ce qui nous... amuse toujours (enfin, un peu) :

 

cequinous--5-_s.jpg

Un "Et Schplaf ! le cycliste" envoyé par Glenn (merci à elle) : repéré en pleine piste cyclable (celle de 50 mètres qui remonte le long de la Place des Marseillaises jusqu'à l'entrée de la Gare Saint-Charles, on s'en est déjà moqué par le passé !). A noter qu'il y a une certaine redondance : les cyclistes auraient pu comprendre d'eux-même, sans barrière métallique, qu'ils/elles ne pourraient pas passer...

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 10:54

Quand on veut être Maire de Marseille en 2014, qu'on compte sur une partie du vote écolo pour faire le compte, on ne peut pas faire moins que de venir se montrer à la Fête du Vélo et faire quelques belles annonces à cette occasion !

 

Eugène Caselli, condamné avec sa CU-MPM à au moins 3 reprises sur les deux dernières années pour non-respect de la loi sur les aménagements cyclables (et encore, personne ne les a attaqués sur la Canebière, la rue de la Rép' et le Vieux-Port, tous illégaux en l'état), et grâce à qui Marseille a (encore...) reçu le Clou Rouillé 2013 de la Fubicy il y a quelques semaines, s'est donc pragmatiquement plié à l'exercice. Et il en a même fait un peu plus...

 

Du coup on s'est souvenu avec émotion de Renaud Muselier, "Fils de PACA" en campagne, qui était venu faire le beau en mocassins sur un VTT Sport il y a quelques années. Mais avec Eugène, l'amour du vélo, c'est du sérieux, pas de la frime : comme le montre cette photo piquée sur Marsactu, il avait d'ailleurs déjà commencé en montant sur un vélo dès le 31 mai !

eugenevelo2013--1-.jpg

 

Personne ne rigole s'il-vous-plaît ! Malgré la résolution un peu basse, c'est bien Gégène, sur un vélo, manifestement sur le parking juste devant l'hémicycle de la CU-MPM au Pharo.

 Deux possibilités :


1) Eugène CASELLI est venu travailler à vélo et arrive tout juste, frais et rose dans cette tenue "ô combien appropriée" (sans la veste pour la fraîcheur matinale à vélo, sans sac à dos, sacoche ou poche en bandoulière pour porter ses affaires, mais par contre avec une cravate pour être bien à l'aise...), auquel cas il faudrait lui expliquer qu'il est mal équipé, mais reconnaître qu'il est un vaillant et admirable élu qui donne l'exemple à ses concitoyens.

2) Eugène CASELLI s'est fait prêter un vélo et est monté dessus pour faire une zolie photo pour l'article, à 3 mètres de sa bagnole de fonction, et en est redescendu aussitôt, auquel cas il continue à se foutre joyeusement de notre gueule et à se faire une campagne de com' à bon dos sur celui des cyclistes qu'il méprise cordialement par ailleurs.

 

Choisir la bonne réponse et justifier, on ramasse les copies dans deux minutes...

 

eugenevelo2013--2-.jpg

 

Mais attention ça se corse avec cette  deuxième photo, toujours sur Marsactu, prise lors de la fête du Vélo hier : cette fois-ci, il y est remonté, à vélo, et sans cravate : il a les lunettes de soleil, la petite laine, le pantalon blanc (aïe aïe aïe, pas un peu salissant ça, pour le vélo ?), cette fois-ci il est donc équipé à peu près correctement pour être crédible. D'autant que, on a fait la balade nous aussi, ça veut dire qu'il a potentiellement fait toute la petite vélorution prévue ce matin, qui l'a déjà emmené un peu partout dans Marseille-nord. Et tout ça sans se tacher ? Chapeau l'artiste !

 

A priori au moment de la photo, il longe les locaux de la douane, à l'entrée du Vieux-Port. Il a donc toutes les raisons de faire une gueule de trois pieds de long, en s'apercevant de l'inexistence d'aménagements cyclables sur le projet de Vieux-Port de Norman Foster, qui a pourtant coûté à sa collectivité des millions d'euros. Heureusement pour lui, il est entouré de milliers de vélos et pourra donc traverser le Vieux-Port sans avoir à se faufiler entre les bus, les taxis et autres chauffardEs habituelLEs...

Mais hélas par ailleurs, patatras, comme les journalistes de Marsactu font leur boulot, Jean-Marie Leforestier lâche l'info qui plombe toute sa com' : Eugène Caselli s'est fait prêter le vélo, électrique, par son poto Pierre Semeriva d'EELV. Charitablement on ne commentera pas le fait d'utiliser un vélo chargé au plutonium pour une balade du dimanche en famille, et au rythme très, très pépère (puisqu'on vous dit qu'on l'a faite !)... Allez, ne l'enfonçons pas, un vélo électrique, c'est toujours un vélo...

 

On constate au moins que Pierre Semeriva a deux vélos, c'est déjà pas si mal. On constate aussi que c'est le même vélo que sur la première photo prise au Pharo trois jours avant. C'est donc bien encore de la com' - il allait pas monter sur un Le Vélo (ce fiasco permanent qu'il finance pourtant grassement avec nos impôts), ou bien s'en acheter un avec ses sous, de vélo, pour s'en servir une fois par an, quand même ?


Vous pouvez être dupes si vous voulez, nous pas, comme dit en intro, les EluEs à vélo, à la Fête du Vélo, pile poil à l'année n-1 d'élections locales, on connaît depuis longtemps et ça nous fait même plus tellement rire.

eugenevelo2013--3-.jpg

 

Et pour faire bonne mesure, Eugène a aussi annoncé une Corniche cyclable, image à l'appui, comme toutes les quelques années - on y croira quand on la verra et qu'elle ira vraiment du restaurant Rhul à l'Hôtel Pullman, c'est-à-dire au moins sur la vraie longueur de la promenade, okay ?

Parce que bien sûr si la Corniche est cyclable comme le Vieux-Port est piéton, c'est-à-dire sur un tiers de sa longueur et sans pistes dédiées, ça sera comme le Vieux-Port : très joli sur la partie aménagée, agréable pour le dimanche, mais absolument sans impact sur le développement du vélo, hein, on est bien d'accord ?

 

Mais c'est pas tout, emporté par son élan, Eugène annonce aussi la sortie du Schéma Directeur des Modes Doux en juin 2013... celui qui devait sortir en juin 2012 et que la CU-MPM n'avait manifestement pas encore commencé à rédiger il y a quelques semaines à peine. Ben voyons...

 

eugenevelo2013--4-_s.jpg
Ah et puis surtout, accrochez-vous il annonce 20 millions d'euros par an pour le développement du vélo (Source La Provence, 1er juin 2013... et 3 juin 2013). Ah, alors ça ça claque !!


Tiens c'est marrant, en lisant le Plan de Déplacements Urbains récemment passé à l'enquête publique, on ne trouve pas tout à fait ça... Il semble pourtant peu probable que des montants affectés au développement du vélo puissent échapper à un affichage dans ce Plan !

N'enfonçons pas la journaliste de la Provence en la citant, car on l'a déjà connue beaucoup plus inspirée mais là, c'était samedi, et il faisait beau, pas le moment de faire du fact-checking...

 

Refaisons donc les comptes en feuilletant ce document.
La mesure "Pistes cyclables (1.2.1.1. p.61) prévoit : 3 M €/an "seulement"
O y ajoute des mesures connexes en partie dédiées au vélo (et autres modes actifs) comme les zones 30/zones de rencontre p.52 (+1 M€/an), les pôles d'échange multimodaux p.54 (+1 M€/an), le stationnement vélo dans ces pôles d'échange, les entreprises et écoles p.65 (+0,3 M€/an) : ça ne fait toujours que 3+1+1+0.3 = 5,3 M€/an.
Allez, parce que c'est vous, on ajoute les 3,6 M €/an d'aide à l'achat de vélos à assistance électrique p.65, pour porter le tout à 8,9 M d'euros par an...

C'est bien, déjà, 8,9 millions d'euros par an, plutôt que (environ) RIEN aujourd'hui !

Alors pourquoi annoncer 20 millions d'euros ? Parce que ça sonne mieux ?

Conclusion : Eugène CASELLI a fait une belle opération de com' à l'occasion de la Fête du Vélo, juché sur le vélo de quelqu'un d'autre, promettant des projets serpents de mer, des schémas inexistants et des budgets qu'il n'a pas planifiés.

AmiE cycliste, t'a-t'il vraiment convaincuE d'aller voter pour lui au deuxième tour des municipales le 16 mars 2014 ? Non parce que nous, on organisera peut-être bien une balade à vélo dans le Garlaban, à la place, s'il fait beau...

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 11:29

1) Le clou du spectacle !

Marseille a reçu le Clou Rouillé pour cette année 2013, consacrant la ville la plus nullarde en matière de cyclisme, suite à une belle candidature co-rédigée par Vélo Utile, le CVV et le CCE !

Voilà qui vient s'ajouter à une sacrée liste de trophées comme le Bagnolo-Trophée 2010 de Carfree France, ou le titre conservé en 2012 de Ville la plus embouteillée de France...

Marseille sera bientôt plus titrée en nullité de ses transports, qu'en excellence footballistique...

 

2) MPM encore condamnée pour récidive au non respect du Code de l'Environnement...

On ne peut pas dire que le Clou en question soit une surprise, puisque en plus de l'ensemble de son oeuvre (voir ... nos 115 posts précédents !) MPM a encore été condamnée, la semaine dernière, pour ses rénovations illégales selon le code de l'Environnement (puisque sans aménagements cyclables), comme en attestait Marsactu ici.

Clotilde Duquesnel de la Provence, signe un article bien plus détaillé sur le sujet aujourd'hui-même !

 

Pour notre part nous avions alerté les médias locaux par un premier focus sur le pauvre ersatz de piste cyclable installé Place du 4 Septembre.

On dit qu'une des définitions de la folie, est de refaire sans cesse la même chose, en attendant un résultat différent...

Le cas de Caselli relèverait-il de la psychiatrie, comme nous l'avions supposé dès septembre 2011 à propos du nouveau Vieux-Port ?

 

3) Les Verts de la CU-MPM ne peuvent rien pour les cyclistes !

On a même pas eu particulièrement envie de commenter plus avant la réponse, certes courtoise, faite par Pierre SEMERIVA pour le group(uscul)e EELV de la CU-MPM à notre lettre d'interpellation sur l'inaction ou plutôt, l'inefficacité d'EELV au Conseil Communautaire en matière de politique cyclable...

 

Trois commentaires postés à la fin de ce post-là ont en effet très bien cerné le problème : quand on planifie en s'appuyant sur un schéma pas encore sorti et qui doit lui-même faire l'objet de la mise en place d'un comité de pilotage (vous pouvez mélanger les mots dans n'importe quel sens, ça revient au même !), c'est qu'on ne fait rien de concret. Ou encore, qu'on enfume les gens. Et le troisième commentateur a dit : il n'y a donc personne qui peut ou veut nous aider là-haut : la révo/vélorution ne pourra venir que d'en bas...

 

4) Le CCE agit donc par voie d'enquête publique :

Dont acte, on s'emploie donc à faire valoir notre droit citoyen à participer aux enquêtes publiques pour changer les choses par le bas... Et en l'occurrence celle du Plan de Protection de l'Atmosphère des Bouches-du-Rhône ("PPA 13"), qui ne contenait qu'une mesurette très mal rédigée à propos de promotion des modes actifs, la mesure 16-5 "Favoriser les déplacements doux"...

 

6 pages manuscrites plus tard pour démonter cette mesure (le CVV a fait de même), et voici que la conclusion de l'Enquête Publique (disponible sur le web) et parue début avril, fait les préconisations suivantes (très simplifiées ici) : changer "modes doux" en "modes actifs",  supprimer et remplacer tous les indicateurs idiots ou malhonnêtes (exemple : "linéaire d'itinéraires cyclables" devient "Linéaire d'itinéraires cyclables sans discontinuités", vous voyez la petite nuance qui empêchera la CU-MPM de se foutre de notre gueule à l'avenir ?), plus généralement améliorer la mesure...

En savoir plus ? Voir le Rapport, part 2 sur la page web du lien précédent, pp. 21 à 23 pour le CCE, p.29 à 32 pour le CVV ! C'est qu'on les a fait bosser !!

 

Mais aussi et surtout, le rapporteur de l'Enquête Publique fait la recommandation finale suivante :

"Adresser à MPM copie des lettres d'observations du CCE et du CVV, avec la réponse de la DREAL, en demandant d'étudier les propositions présentées qui pourraient être reprises dans le PDU et/ou dans une modification complémentaire de la fiche de la mesure 16.5 du PPA"

 Ca n'a l'air de rien ? Sachez que c'est la seule mesure du PPA pour laquelle les observation de l'enquête publique sont ainsi appuyées par la DREAL (autorité environnementale de l'Etat en région) et concluent, entre les lignes, que la mesure est insuffisante et doit être améliorée !

Alors oui, c'est une petite victoire !

 

Et du coup, on est aussi allés écrire ce qu'on pensait du Plan de Déplacements Urbains "PDU" de Marseille Provence Métropole, actuellement à l'enquête publique dans toutes les communes concernées.

On vous dira si on obtient une aussi bonne note du Commissaire Enquêteur pour notre rédaction sur l'insuffisance de précision de ce document-là aussi (voir à ce propos l'article de Marsactu de ce jour qui publie une des cartes complètement et volontairement illisibles de ce Plan).

 

5) Où t'attaches ton vélo toi ? A la Gare Saint-Charles ?

On avait pourtant écrit que c'était impossible en septembre 2011, ça l'est enfin devenu il y a quelques jours. Environ 120 emplacements pour attacher des vélos viennent ENFIN d'être mis en place sur le square Narvik !

Pourquoi si tard ?

Pourquoi à 200 mètres de la Gare?

Pourquoi pas surveillés, ni même abrités ?

... Vous n'êtes jamais contents ! Mais on en reparlera...

 

6) Pour finir et pour se changer les idées ? On se met au vert !

Voir le post juste ci-dessous si vous l'avez raté : Les beaux jours de fleurissement des plantes sont revenus, Doumè n'a pas fini sa sieste hivernale : les abords des arbres du Prado sont magnifiquement verts et fleuris, comme chaque année à parielle époque. Mais attention, ça ne va pas durer ! 

Repost 0
Published by Collectif Cyclistes EnragéEs - dans Documents
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • Le blog de Collectif Cyclistes EnragéEs
  • : Le collectif des cyclistes marseillaisEs qui ne veulent plus être gentilLEs........... (Félicitations, insultes, contributions bienvenues : collectifcyclistesenrageEs[a]yahoo.fr)
  • Contact